un service de meilleurtaux.com

L’e-constat peine à faire sa place

Lancé il y a maintenant plus de deux ans, le constat numérique a du mal à prendre son envol. Malgré un grand nombre de téléchargement, la somme d’e-constats envoyés reste très faible.

e-constat

L'e-constat est disponible sur les smartphones disposant de l'App Store ou de Google Play. Pour pouvoir l'utiliser, il faut que l'accident n'entraine aucun sinistre corporel, et qu'il implique un ou deux véhicules immatriculés en France ou à Monaco.

L'e-constat n'est pas dans les mœurs

Du lancement du projet, en décembre 2014, jusqu'en décembre 2016, 440 000 constats ont été téléchargés. Mais, seulement 24 000 ont été envoyés, ce qui représente environ 5% des constats téléchargés. On distingue tout de même une légère hausse par rapport à décembre 2015, où seulement 10 000 contrats avaient été envoyés pour 300 000 téléchargements (ce qui représente 3% des constats téléchargés).

Ce faible taux correspond à une crainte des automobilistes que nous avions mise en exergue dans un sondage . En effet, 53% des femmes et 36% des hommes ne se sentent pas prêts à utiliser le constat numérique . Pour 42% d'entre eux, ils ont « peur d'une non-réception du constat par l'assureur » ou encore « une crainte de ne pas savoir utiliser l'application » pour 31% des sondés ayant répondu négativement. Il y a même 15% qui avouent un « manque de confiance dans le numérique en général ».

Quel est le principe ?

Premièrement, vous devez donc avoir un smartphone équipé de Google Play ou de l'Apple Store. Ensuite, une fois le constat rempli (avec photos et croquis) vous devez l'envoyer à votre assureur. Vous recevrez ensuite un SMS de confirmation de réception ainsi que le constat en PDF dans votre boite mail. Si vous désirez plus d'informations sur l'e-constat, nous vous invitions à consulter cet article .