un service de meilleurtaux.com

Quels critères faut-il respecter pour assurer son animal ?

La mutuelle santé animaux permet de couvrir tout ou une partie des frais médicaux de nos animaux de compagnie, mais tous ne peuvent malheureusement pas bénéficier de ces assurances. Alors, quels sont les critères qui entrent en compte ?

Critères pour assurer son animal de compagnie

En fonction de certains critères comme l'âge ou la race les risques encourus par les animaux sont plus ou moins importants, la raison pour laquelle tous les chiens et les chats ne sont pas toujours acceptés par les assureurs. Il faut donc respecter certains critères afin d'être couvert.

L'âge de l'animal

Un chaton ou un chat très âgés sont fragiles, c'est pourquoi les assureurs n'acceptent généralement les animaux que s'ils sont situés dans une tranche d'âge qui varie selon les compagnies d'assurance. En général votre chiot ou votre chaton pourra être assuré à partir de deux ou trois mois. Un animal adulte devra en revanche avoir moins de cinq ou dix ans à la date de souscription.

La race

Toutes les races peuvent théoriquement être assurées par une assurance santé pour animaux à quelques exceptions près : les chiens d'attaque (catégorie 1) et les chiens de garde et de défense (catégorie 2). Selon l'assureur il est possible qu'il refuse alors de couvrir l'animal ou, s'il accepte, que cela entraîne une majoration importante de la cotisation.

À noter : les animaux achetés à l'étranger peuvent ne pas être couverts.

L'état de santé

Les antécédents ainsi que l'état de santé actuel du chien ou du chat peuvent justifier des exclusions de couverture. La gestation et ses complications éventuelles ne sont par exemple généralement pas prises en charge.

De même un certain nombre de maladies ainsi que leurs conséquences comme les anomalies constitutionnelles, pathologies congénitales et/ou héréditaires ainsi que les maladies s'étant déclenchées avant la souscription du contrat ou durant le délai de carence ne sont pas couvertes.

En revanche, désormais, il n'est plus obligatoire de présenter un certificat édifié par un vétérinaire pour établir le contrat d'assurance comme c'était autrefois le cas. Le propriétaire de l'animal devra généralement remplir un questionnaire précis en toute honnêteté qui déterminera la couverture et les tarifs proposés par la mutuelle. Cela ne veut cependant pas dire que dans certains cas l'assureur ne demandera pas de faire examiner le chien ou le chat et que le vétérinaire fournisse une déclaration de santé complémentaire.

Identification par puce ou tatouage

Tous les animaux, même les chatons et les chiots, doivent impérativement être identifiés par une puce ou un tatouage afin d'être assurés. C'est d'ailleurs désormais une obligation légale pour tous les chiens âgés de plus de quatre mois nés après 1999 et les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012. Les animaux doivent également être inscrits sur le fichier national d'identification.

Vaccins

Il est impératif que votre animal soit à jour dans ses vaccins obligatoires, dans le cas contraire, s'il venait à contracter la maladie, les soins ne seraient pas couverts car les mesures de prévention n'ont pas été effectuées.

Voici une liste (variable en fonction des assureurs) des vaccins généralement demandés :

  • Pour un chien : maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose, gastro-entérite virale, rage
  • Pour un chat : typhus, coryza, calicivirose, leucose féline, rage

Si votre animal est âgé ou qu'il a de graves antécédents de santé il est donc fort probable que les assureurs ne l'acceptent pas ou que les cotisations soient élevées. Si ce n'est pas le cas en revanche la mutuelle vous sera une aide financière très utile. Il est même conseillé d'en souscrire une le plus tôt possible pour que les primes soient moins élevées. Une bonne solution est d'utiliser un comparateur d'assurance afin d'avoir une vision globale des offres et des tarifs disponibles.