un service de meilleurtaux.com

L’Union Mutualiste de Groupe : première mutuelle française et nouveau Goliath de la santé

Trois grands acteurs du secteur, la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN), Harmonie et Istya ont trouvé un accord pour créer la première mutuelle française. C’est de ce mariage que va naitre l’Union Mutualiste de Groupe.

Union Mutualiste de Groupe

Cette association verra le jour en septembre et devrait couvrir environ 10 millions de personnes. D'où est né cet accord ?

Des tensions puis un accord

Fin 2016, des discordes étaient annoncées entre les trois acteurs, semblant mettre en peril le rapprochement. Mais un terrain d'entente a été trouvé pour ce groupe qui devait initialement voir le jour en automne 2016. A partir de septembre 2017, la MGEN, Istya et Harmonie seront donc sous la bannière de l'Union Mutualiste de Groupe (UMG). Le plus grand groupe mutualiste de protection social couvrira 10 millions de personnes et bénéficiera d'un fond propre de 4,1 milliards d'euros.

En ce qui concerne l'organigramme, la présidence de l'UMG devrait être assurée par Thierry Beaudet, actuel président de la MGEN et à la tête de la FNMF (Fédération nationale de la mutualité française). Son vice-président sera sans nul doute Joseph Deniaud, patron d'Harmonie Mutuel pour encore quelques mois et qui devait, à l'origine, être le président de ce nouveau groupe. Ce dernier sera, en parallèle, candidat à la présidence de l'Union faîtière du livre III. La direction générale sera entre les mains de François Venturini. Le directeur général délégué sera quant à lui Jean-Louis Davet.

Vers où va l'UMG ?

Pour tout de suite entrer dans le vif du sujet, le comité de direction se réunira, dès le 1er mars, au sein d'un bureau de la mythique tour Montparnasse. Mais certaines stratégies du nouveau groupe sont déjà connues. Les principaux objectifs sont de :

  • Conforter ses positions sur la santé
  • Investir dans les nouvelles technologies (notamment pour le développement et la qualité de service)
  • Bâtir de nouveaux services de préventions, dépistages, parcours de soins…
  • L'épargne, la retraite, la prévoyance ou encore les services bancaires seront également développés. Sans oublier le conventionnement avec les professionnels de soins.

Il est donc clair que le projet est très ambitieux, surtout quand on sait que l'international est visé. L'Union Mutualiste de Groupe sera, sans surprise, l'acteur le plus important de la complémentaire santé en France. Il est aussi à noter que les mutuelles à l'origine de ce groupe existeront toujours.