un service de meilleurtaux.com

Réforme de la Sécu : Fillon revoit sa copie

Le candidat à la présidentielle de 2017, François Fillon, semble faire marche arrière sur une de ses propositions phares concernant l’Assurance maladie.

Fillon Assurance maladie

Depuis sa large victoire au premier tour de « la primaire de la droite et du centre », le nom de François Fillon est souvent associé à l'Assurance maladie. Mais l'ancien Premier ministre donne l'air de vouloir tempérer ses propos.

Une proposition fantôme ?

« Pour assurer la pérennité de notre système de santé, je propose de (...) focaliser l'assurance publique universelle sur des affections graves ou de longue durée, et l'assurance privée sur le reste. Les moins favorisés ne pouvant accéder à l'assurance privée bénéficieront d'un régime spécial de couverture accrue », voici ce qui était possible de lire, il y a encore quelques jours, sur le site internet de François Fillon. C'est principalement cette réforme qui faisait couler beaucoup d'encre depuis sa victoire à la primaire. L'entièreté du PDF « Vers un système de santé fondé sur la liberté et la responsabilité » est quant à lui aussi porté disparu.

Fillon se veut rassurant

L'ex Premier ministre de Nicolas Sarkozy a voulu apaiser les débats en affirmant ne pas vouloir « privatiser l'Assurance Maladie » et que celle-ci « « continuera à couvrir les soins comme aujourd'hui ». Concrètement, « Il n'est donc pas question de toucher à l'assurance-maladie et encore moins de la privatiser » martèle François Fillon, conscient de la non-popularité de cette réforme. Pourtant, le candidat de la droite et du centre, accompagné de ses proches, continue de nier tout changement programmatique. A l'approche de la prochaine présidentielle, la Sécu sera assurément au centre des futurs débats.