un service de meilleurtaux.com

Les motos neuves doivent être en conformité avec la norme Euro 4

Les normes européennes d’émission, dite normes Euro, ont changé définitivement depuis le 1er janvier 2017. La norme Euro 4 est ainsi imposée à chaque constructeur lors de la commercialisation de véhicules neufs . Cette norme vise par exemple à lutter contre la pollution atmosphérique et à l’installation obligatoire d’un système de freinage ABS.

Norme européenne Euro4

Tout véhicule motorisé à deux-roues neufs (moto et scooter) de plus de 125 cm3, vendu en France, se doit d'être en conformité avec la norme Euro 4 depuis le 1er janvier 2017. Cette mesure vise également les quads. Par suite, cette norme sera imposée pour les plus petites cylindrées dont les cyclomoteurs d'ici 2018.

Pourquoi une norme Euro 4 ?

La norme euro a été mise en place par les institutions européennes afin de déterminer un seuil maximal d'émission polluante telles qu'au monoxyde de carbone, les oxydes d'azote et les particules fines émises par les véhicules diesel. Cette norme a pour but de réduire la pollution atmosphérique.

De fait, elle s'applique lors de l'homologation du véhicule en mesurant le volume de gaz polluants émis par le véhicule. Toutefois, cette mesure n'a pas lieu de s'appliquer aux émissions de CO2 qui n'est pas prise en compte dans la réglementation actuelle.

Quel changement pour le constructeur ?

La norme Euro4 en plus de fixer de nouvelles normes anti-pollution, vise la réduction du bruit, l'allumage automatique des feux de croisements au démarrage et l'installation de l'ABS. Le système de freinage ABS est devenu obligatoire pour tout véhicule fabriqué depuis le 1er janvier 2017. Cette aide au freinage était jusque-là proposée en option pour le client afin de limiter les dérapages en moto.

Dorénavant, les constructeurs de véhicule moto sont tenus d'intégrer ce dispositif lors de la fabrication du véhicule et non plus après sa mise en circulation. Cet équipement de série va donc obliger les constructeurs à répercuter ce coût à l'achat, en d'autres termes des prix plus élevés pour le client.

Une hausse des prix pour l'acheteur ?

Il est évident qu'avec cette norme européenne, le coût d'un véhicule neuf va augmenter pour l'installation de l'ABS. On estime le coût de l'ABS entre 400 et 1000 euros pour mettre en conformité les anciens modèles. Néanmoins, la législation actuelle permet aux constructeurs, par dérogation, d'écouler le stock de véhicules importés sur le territoire avant le 31 décembre 2016.

Par conséquent, les acheteurs pourront se tourner vers les véhicules à la norme Euro 3 (neufs et occasions) pour obtenir des remises intéressantes, ce qui entraînera de facto une baisse significative des cotisations pour les contrats d'assurance moto. Pour rappel, la valeur du véhicule est un facteur important dans le calcul de la cotisation d'un assuré.