Dans quels cas envoyer une facture à votre mutuelle santé ?

La Sécurité sociale ne prend pas en charge toutes les dépenses de santé. Certaines d'entre elles ne sont pas reconnues, en voici quelques exemples :

  • Ostéopathie ;
  • Acupuncture ;
  • Chiropractie ;
  • Pédicurie-podologie ;
  • Étiopathie ;
  • Ergothérapie ;
  • Diététique ;
  • Réflexologie ;
  • Homéopathie ;
  • Sophrologie ;
  • Naturopathie ;
  • Etc.

Si vous vous rendez chez un professionnel de santé qui pratique l'une de ces disciplines, il vous établira une facture à envoyer à la mutuelle afin que celle-ci puisse vous proposer un remboursement à hauteur de vos garanties.

La mutuelle rembourse également l'automédication, ce qui n'est pas le cas de la Sécurité sociale. Vous pouvez également envoyer une facture éditée par votre pharmacien afin d'obtenir un remboursement. Attention, toutes les mutuelles ne proposent pas de forfait automédication, vérifiez bien vos garanties en amont.


Comment envoyer une facture à votre mutuelle ?

Pour l'envoi de votre facture à votre mutuelle, deux solutions se présentent :

  • Envoyer un courrier à l'adresse postale de votre mutuelle que vous trouverez sur votre carte de tiers payant ;
  • Télécharger votre facture sur votre espace client afin d'obtenir le remboursement.

Quels sont les autres documents que vous pouvez envoyer à votre complémentaire santé ?

Au-delà de la facture, il est possible d'envoyer à la mutuelle deux types de documents :

  • Le décompte de Sécurité sociale ;
  • Le décompte de la mutuelle.

De prime abord, il n'est pas utile d'envoyer à votre mutuelle un décompte de Sécurité sociale. L'explication est simple : les mutuelles proposent la télétransmission. De ce fait, lorsque vous réalisez une dépense de santé, vous présentez votre carte Vitale. La Sécurité sociale vous rembourse, elle transmet les informations quant à la dépense et à son remboursement à votre mutuelle qui elle-même vous rembourse selon vos garanties.

Toutefois, dès lors qu'un problème de télétransmission se pose, il est nécessaire d'attendre le décompte de la Sécurité sociale que vous pouvez télécharger sur ameli.fr. Envoyez ce décompte à votre mutuelle qui fera le calcul nécessaire pour vous rembourser.

D'autre part, il est possible en France de bénéficier de deux mutuelles. Cependant, une seule peut être reliée à la Sécurité sociale. Lorsque vous consultez un professionnel de santé, vous obtenez un remboursement de la Sécurité sociale, puis de votre mutuelle principale. Si le remboursement n'est pas complet, vous pouvez envoyer à votre seconde mutuelle un décompte de Sécurité sociale et de mutuelle santé. Cette complémentaire santé pourra alors calculer le montant qu'elle vous rembourse. Notez qu'il n'est pas possible d'obtenir un remboursement plus important que la somme dépensée.


Quel remboursement pour les actes non pris en charge par la Sécurité sociale ?

Le niveau de vos remboursements va dépendre de l'organisme chez qui vous êtes assuré et de la formule que vous avez choisie.

Toutes les mutuelles ne proposent pas les mêmes garanties. De plus, le niveau de votre protection évolue en fonction du prix de votre cotisation. Par exemple, une mutuelle santé va vous proposer 4 formules. Plus vous prenez une formule complète, plus votre prise en charge sera élevée. Vos dépassements d'honoraires, votre chambre particulière, votre automédication et vos séances de médecines douces seront mieux remboursés.

Avant de souscrire, vous devez évaluer vos besoins selon vos habitudes en matière de dépense de santé. Si vous avez l'habitude de consulter des spécialistes de secteur 2 pratiquant des dépassements d'honoraires, mieux vaut être couvert pour ces dépenses. Idem si vous consultez des professionnels de santé qui pratiquent des médecines douces ou si vous êtes adepte de l'automédication.

Comment trouver une mutuelle plus protectrice ?

C'est simple, il vous suffit d'utiliser un comparateur d'assurance. Celui-ci vous permet, en quelques minutes seulement, de trouver votre future mutuelle.

Vous remplissez un seul et même formulaire, plus besoin de faire des demandes de devis sur différents sites ou de vous rendre d'agence en agence.


Vous recevez alors les offres de différentes mutuelles et pouvez faire un comparatif à tête reposée. C'est en étudiant les tableaux de garanties que vous pourrez déterminer quel niveau de couverture vous devez choisir pour être parfaitement remboursé en complément ou en substitution de la Sécurité sociale. Dès lors que vous avez trouvé vos garanties, faites un comparatif des prix. À garanties égales, il existe toujours une mutuelle moins chère capable de vous faire faire des économies à court et à long terme.