Quel remboursement de l’hypnose par la mutuelle ?

L’hypnose est une pratique très spécifique dont l’objectif est de permettre au patient de lâcher prise afin de résoudre un trouble dont l’origine est profonde. L’hypnose est-elle remboursée par la Sécurité sociale et la mutuelle santé ? Découvrez, dans cet article, comment bénéficier de la meilleure prise en charge.

Remboursement de l'hypnose par la mutuelle

Qu'est-ce que l'hypnose ?

L'hypnose est un état de semi-conscience. Les patients peuvent l'atteindre grâce à un hypnothérapeute. Simplement par la parole, voire l'utilisation d'objets ou de musiques, ce professionnel modifie votre état de conscience.

L'hypnose permet de lâcher prise et ainsi d'avoir plus de recul sur ses émotions. L'objectif de cette pratique est d'aller chercher au plus profond de soi les causes des troubles ressentis. L'hypnose lève toutes les limites du conscient.

L'hypnose sert à traiter les troubles suivants :

  • stress et anxiété ;
  • asthme, psoriasis, eczéma ;
  • problèmes intestinaux ;
  • diverses douleurs ;
  • arrêt du tabac, sevrage alcoolique ;

Le traitement de certaines phobies est aussi possible grâce à un hypnotiseur.

Quel est le tarif d'une séance d'hypnose ?

Le tarif d'une séance d'hypnose peut varier très sensiblement selon l'hypnothérapeute et la région dans laquelle il exerce. En province, le prix d'une séance d'hypnose peut atteindre 45 à 65 euros contre plus de 80 euros à Paris.

Quelle prise en charge de l'hypnose par la Sécurité sociale ?

Pour espérer une prise en charge de vos séances d'hypnose par la Sécurité sociale, il est nécessaire de respecter certaines conditions :

  • consulter un médecin généraliste ou spécialiste conventionné de secteur 1 ou 2 pratiquant l'hypnose ;
  • respecter le parcours de soins coordonnés.

En respectant ces deux conditions, vous pouvez espérer une prise en charge de la Sécurité sociale à hauteur de 70 % du tarif de convention :

  • en consultant un généraliste de secteur 1, la base de remboursement de la Sécurité sociale est de 25 €. L'Assurance Maladie rembourse 16,50 € (en prenant en compte la participation forfaitaire d'un euro) ;
  • en consultant un psychiatre de secteur 1, le tarif de convention est de 46,70 € pour un remboursement de 31,69 €. Si vous consultez un spécialiste de secteur 2, le tarif de convention est de 39 € pour un remboursement de la Sécurité sociale de 26,30 €.

Si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés, l'Assurance Maladie rembourse seulement 30 % du tarif de convention.


Pour la consultation d'un hypnotiseur non conventionné, aucune prise en charge par la Sécurité sociale ne sera possible.

Le remboursement par la mutuelle de l'hypnose

Votre mutuelle santé, peu importe le niveau de garantie souscrit, remboursera le ticket modérateur. Il s'agit de la différence entre le tarif de convention et le remboursement de la Sécurité sociale.

Mais, cela n'est pas toujours suffisant. Avec un médecin hypnotiseur de secteur 2, des dépassements d'honoraires peuvent vous être facturés. La Sécurité sociale ne les rembourse pas, seule votre mutuelle santé rembourse cette dépense. Pour un remboursement de l'hypnose par la mutuelle, il est préférable de souscrire un contrat avec un taux de remboursement élevé (supérieur à 100 %).

D'autre part, la plupart des hypnotiseurs sont des médecins non conventionnés comme les ostéopathes, les naturopathes, etc. Il est alors nécessaire de souscrire un contrat de complémentaire santé proposant un forfait pour les médecines douces. Deux solutions sont susceptibles de vous être proposées :

  • un forfait annuel permettant d'obtenir une prise en charge des premières séances. Par exemple, pour un forfait de 150 €, si une séance d'hypnose coûte 70 €, les deux premières séances seront intégralement remboursées ;
  • un forfait par séance avec un nombre de séances limité chaque année. Par exemple, avec un forfait par consultation de 40 €, pour une séance à 60 €, votre reste à charge sera de 20 € par séance.

Trouver une mutuelle prenant en charge les médecines douces

Pour trouver une mutuelle médecine douce prenant en charge l'hypnose, nous vous conseillons de comparer les offres. Toutes les formules de garanties ne proposent pas un remboursement des médecines douces. D'autre part, lorsque les médecines douces sont remboursées, la variété des pratiques dépend de votre mutuelle santé. Par exemple, certaines peuvent rembourser l'ostéopathie, mais pas la naturopathie ou l'hypnose. Un comparatif permet dans un premier temps de vous assurer de souscrire une mutuelle proposant des remboursements adaptés à vos habitudes en matière de dépenses de santé.


Ensuite, grâce à notre comparateur vous pourrez obtenir des devis afin d'étudier les garanties globales du contrat (optique, dentaire, hospitalisation, soins courants, prise en charge des dépassements d'honoraires). Vous comparez le niveau des garanties et les prix afin de vous assurer de souscrire le contrat offrant le meilleur rapport qualité/prix.

Simple, rapide, gratuit et sans engagement, notre comparateur de mutuelle vous permet d'être parfaitement couvert pour vos frais de santé tout en réalisant des économies chaque mois.

Questions fréquentes sur le remboursement de l'hypnose par la mutuelle l'hypnose

La Sécurité sociale rembourse-t-elle l'hypnose ?

Un remboursement de l'hypnose par la Sécurité sociale est possible si vous consultez un médecin hypnothérapeute conventionné. Dans le cas contraire, vous ne pouvez espérer aucune prise en charge.

Est-ce que l'hypnose est remboursée par la mutuelle santé ?

Oui, l'hypnose peut être remboursée par la mutuelle santé. Elle rembourse le ticket modérateur si vous consultez un médecin conventionné. Pour un hypnotiseur non conventionné, si vous avez un forfait médecines douces intégrant l'hypnose, un remboursement est possible.

Comment de se faire rembourser des séances d'hypnose ?

Dans le cas où votre séance est remboursée par la Sécurité sociale, il vous suffit de présenter votre carte Vitale. La Sécurité sociale transmet alors les informations à la mutuelle qui vous rembourse à son tour. Si vous consultez un médecin non conventionné, il vous fournit une facture acquittée à envoyer à votre mutuelle pour obtenir un remboursement selon vos garanties.