Apnée du sommeil : quelles conséquences ?

Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est assez fréquent. Il se matérialise par des pauses respiratoires durant la nuit, ce qui engendre des conséquences qui peuvent être handicapantes au cours de la journée.

Les arrêts de respiration engendrent une baisse de l'oxygénation du sang et modifient le fonctionnement du cœur, ce qui cause des microréveils durant la nuit. De ce fait, les réveils sont plus difficiles et les personnes souffrant d'apnée du sommeil ont tendance à souffrir de somnolence la journée. Un endormissement, notamment au volant, peut s'avérer dangereux. Cela peut également engendrer de l'irritabilité, voire des épisodes dépressifs. Ce syndrome est responsable de sueurs nocturnes et peut augmenter le risque de souffrir d'hypertension artérielle, de maladies cardiovasculaires ou de diabète de type 2. Il peut engendrer une perte de libido.


Une meilleure hygiène de vie pour réduire les risques d'apnée du sommeil

Souffrir de cette pathologie n'est pas une fatalité. Il est possible, pour certaines personnes, de réduire le risque en adoptant une meilleure hygiène de vie (comme c'est le cas pour lutter contre le ronflement). Les facteurs favorisant l'apnée du sommeil sont :

  • Le tabagisme ;
  • Le surpoids ou l'obésité ;
  • Le manque d'activité physique régulière ;
  • La consommation d'alcool, surtout le soir ;
  • La consommation de drogues et de médicaments tels que les anxiolytiques, les relaxants musculaires, les médicaments contenant de la morphine ;
  • La position en dormant : mieux vaut dormir sur le côté que sur le dos.

Cela ne tient pas du miracle, mais il est avéré que les patients souffrant d'apnée du sommeil peuvent améliorer la qualité du sommeil en appliquant ces gestes simples. Selon la sévérité de la pathologie, des traitements peuvent être proposés par des spécialistes du sommeil.

L'orthèse d'avancée mandibulaire pour lutter contre le syndrome d'apnée du sommeil

Les orthèses mandibulaires, que l'on nomme également propulseurs mandibulaires, ont une fonction spécifique : repousser la mâchoire inférieure en avant pour que la langue ne se replie pas, bloquant la voie aérienne. En augmentant l'espace entre la base de la langue et le pharynx grâce à deux gouttières, vous améliorez votre respiration.

Il s'agit d'une orthèse d'avancement mandibulaire sur mesure, ajustée ou thermoformée, portée chaque nuit pour limiter l'obstruction des voies respiratoires.


Bon à savoir : il existe des indices d'apnée du sommeil. Lorsque celui-ci est compris entre 15 et 30, cette orthèse est suffisante. En revanche, pour un indice supérieur, un appareil pour l'apnée du sommeil s'impose.

Quel remboursement de l'orthèse pour l'apnée du sommeil ?

La Sécurité sociale assure une prise en charge après entente avec le médecin prescripteur. C'est le cas lors de la première prescription et à chaque renouvellement. Le remboursement du renouvellement est accepté au bout de 2 ans si les conditions suivantes sont réunies :

  • L'efficacité du traitement doit être démontrée, ce qui implique que les symptômes sont moins présents et que l'indice d'apnée du sommeil a baissé de 50 % au minimum ;
  • La prescription est parfaitement suivie.

La mutuelle santé vient compléter le remboursement de la Sécurité sociale.

Traiter l'apnée du sommeil par pression positive continue

Pour l'apnée sévère, il est nécessaire d'opter pour un appareil qui envoie de l'air dans les voies respiratoires avec une légère surpression durant la nuit.

La pression positive continue (PPC) évite le blocage de l'inspiration qui est en cause notamment dans la survenue de l'apnée du sommeil.

Différents appareils sont proposés :

  • Masque narinaire ;
  • Masque couvrant le nez uniquement ou le nez et la bouche.

Contraignant, ce traitement engendre parfois quelques difficultés telles que :

  • Irritation du visage par le masque ;
  • Sécheresse du nez et de la bouche ;
  • Problème de rhinite ;
  • Problème digestif.

Quel remboursement pour un appareil d'apnée du sommeil ?

La Sécurité sociale prend en charge cet appareil, là encore, après entente avec le médecin prescripteur. La prise en charge est renouvelée chaque année si :

  • L'appareil est utilisé au moins 3 heures par nuit ;
  • Une efficacité du traitement est constatée.

Là encore, le remboursement de la mutuelle santé intervient pour compléter celui de la Sécurité Sociale.


Le remboursement d'un appareil d'apnée du sommeil est-il correct ?

Pas toujours. Si l'Assurance Maladie rembourse une partie du traitement pour l'apnée du sommeil, elle ne prend en charge qu'un pourcentage de la base de remboursement. Or, cette base n'est pas nécessairement cohérente par rapport au prix réel d'un appareil pour l'apnée du sommeil.

La prise en charge du ticket modérateur par la mutuelle santé ne suffit pas. Pour être parfaitement remboursé, afin de lutter contrez les apnées du sommeil, il est nécessaire de souscrire une mutuelle santé de qualité.

Celle-ci doit rembourser la partie appareillage à un taux supérieur à 100 %. Pour ces dispositifs médicaux, une prise en charge à 300, 400, voire 500 % permet de réduire le reste à charge et ainsi de ne pas renoncer aux soins. C'est un point essentiel au regard des problèmes engendrés par l'apnée du sommeil (arrêts respiratoires, maux de tête, risque augmenté d'accident vasculaire, d'infarctus, trouble du sommeil et réveils fréquents, etc.).

Comment trouver la meilleure mutuelle pour l'apnée du sommeil ?

Vous souffrez de troubles respiratoires du sommeil et de somnolence diurne ? Vous souhaitez trouver un appareil de traitement adapté pour éviter des complications tout en préservant votre budget ? Il est nécessaire de faire un comparatif des mutuelles santé.


De l'enregistrement du sommeil pour que le médecin diagnostique et définisse le niveau de votre apnée du sommeil à l'utilisation d'une machine, vous avez besoin d'une prise en charge élevée. De plus, le pneumologue peut parfaitement facturer des dépassements d'honoraires qui vont augmenter la dépense.

Faire un comparatif permet de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour envisager un remboursement optimal de l'appareil pour apnée du sommeil tout en veillant à préserver votre budget chaque mois.

C'est gratuit, sans engagement, et vous pourrez ainsi consulter un spécialiste du sommeil et bénéficier d'un dispositif médical adapté à votre besoin et réduire enfin les troubles du sommeil dont vous souffrez.