Pourquoi faire une réduction mammaire ?

Cette opération répond à deux objectifs. Dans un premier temps, de nombreuses femmes souhaitent réduire le volume de leur poitrine pour des raisons esthétiques. D'autres toutefois souhaitent se lancer dans une réduction mammaire pour des raisons de santé. En effet, une poitrine trop volumineuse peut entraîner des problèmes de santé, et surtout une gêne. Avec un poids trop important dans la poitrine, de nombreuses femmes rencontrent des problèmes de dos. On parle d'hypertrophie mammaire lorsque le volume des seins n'est pas cohérent avec la morphologie de la femme.

Cette opération peut être réalisée à tout âge et consiste à réduire à la fois le tissu mammaire et la peau en excès.


La réduction mammaire est remboursée par la Sécurité sociale sous conditions

La prise en charge de cette réduction mammaire est conditionnée à une gêne qu'elles doivent pouvoir prouver. Il ne s'agit pas ici de passer d'un bonnet C à un bonnet B. Pour qu'un remboursement puisse être effectué, il est nécessaire de retirer 300 g par sein au minimum.

Pour une réduction des deux seins, le tarif de convention est de 408,38 €. Pour une mastoplastie unilatérale, soit une réduction d'un seul sein, la base de remboursement est de 252,40 €.

Quel remboursement de la réduction mammaire par la mutuelle santé ?

Dès lorsque la Sécurité sociale prend en charge l'opération, la mutuelle, selon les garanties que vous avez souscrites, assure également un remboursement.

Le niveau du remboursement mutuelle est consécutif à l'organisme de choisie et à la formule. Plus vous optez pour une couverture élevée, plus vous pouvez ambitionner de réduire votre reste à charge.

Le tarif de convention de la Sécurité sociale est bien loin du prix réel d'une réduction mammaire. Il faut compter entre 2 000 € et 5 000 €. Cela prend en compte les honoraires du chirurgien et de l'anesthésiste.

Il est indispensable, au regard de ces prix, de trouver une mutuelle qui rembourse les dépassements d'honoraires de manière importante. Si vous êtes remboursé à 100 % par la mutuelle, cela signifie que pour la réduction de deux seins, vous n'obtiendrez un remboursement global que de 408,38 €. Le reste à charge est trop important. Certaines mutuelles proposent une prise en charge des consultations et de la chirurgie jusqu'à 400 ou 500 %. Toutefois, cela n'est pas encore suffisant. De plus, certaines complémentaires santé n'excèdent pas 250 à 300 %.


Une bonne mutuelle s'avère également indispensable dans la mesure où vous allez effectuer un séjour, si court soit-il, à l'hôpital ou en clinique. N'oubliez pas que si vous souhaitez une chambre particulière, seule la complémentaire santé vous propose une prise en charge. La Sécurité sociale ne rembourse que la chambre partagée. De plus, la mutuelle peut prendre en charge quelques frais de confort (télévision, etc.), renseignez-vous auprès de votre organisme.

Quid du remboursement de l'augmentation mammaire ?

Cette fois, vous ne pouvez espérer aucun remboursement, ni de la part de la Sécurité sociale ni de la mutuelle santé. En effet, l'augmentation mammaire est une opération qui, cette fois, répond uniquement à des besoins esthétiques, la santé n'entre pas en ligne de compte.

Comparer pour obtenir un meilleur remboursement de la réduction mammaire

Nous ne pouvons que vous inviter à faire un comparatif des mutuelles au regard du reste à charge qui vous est de prime abord imposé pour votre réduction mammaire. Si cette opération a véritablement pour vocation d'améliorer votre quotidien et votre santé, il est important de trouver la meilleure mutuelle pour votre prise en charge.

Le comparateur de mutuelle santé vous accompagne de manière gratuite et sans aucun engagement. Vous devez en premier lieu remplir un formulaire afin de déterminer vos attentes sur le plan des garanties. Il permet également d'évaluer le prix de votre complémentaire santé en fonction de votre âge et de votre adresse notamment.

Ensuite, vous recevez des devis de différents organismes de mutuelle santé. Nous vous conseillons de comparer tout d'abord les garanties afin d'obtenir le meilleur remboursement pour votre réduction mammaire. Ensuite seulement, dès lors que vous avez trouvé les mutuelles capables de vous offrir la meilleure prise en charge, comparez les prix. Chaque mutuelle définit librement ses tarifs. Aussi, à garanties égales, il est toujours possible de trouver une couverture moins chère.