assurance santé vacances

Partez en vacances sans vous soucier de vos petits soucis de santé. Une des peurs les plus communes est celle de tomber malade à l'étranger, et rien de gâche plus des vacances qu'un bras cassé ou qu'une infection. En France, la sécurité sociale et votre mutuelle vous prennent en charge mais à l'étranger tout cela peut être différent. Il est alors important pour partir en toute sérénité de s'être bien renseigné sur les diverses couvertures santé.

A l'étranger : Votre prise en charge dépendra des conventions signées par votre assureur et du pays où vous vous trouvez. En Europe, vous serez pris en charge comme en France, pensez toutefois à vous munir de la carte d'assurance maladie européenne vous pouvez la demander à la caisse d'assurance maladie. Elle vous permettra notamment d'être remboursé au même titre qu'en France, il faudra prévoir quinze jours pour la recevoir. Si vous allez dans un pays hors Europe, les frais médicaux de prise en charge sont parfois très élevés, il est donc conseiller de vous rapprocher de votre assureur pour voir avec lui des modalités de couverture à l'international. Une assurance spécifique ou une extension de la vôtre pourra vous permettre d'avoir une bonne prise en charge et surtout un rapatriement en France.

Sachez toutefois que certaines cartes bleues (comme la Gold ou la Prenium) offrent ces couvertures pour peu que vous ayez payé votre voyage avec l'une d'elle. Si c'est le cas, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre banquier pour qu'il vous explique exactement comment ce service fonctionne, et si vous en disposez. Enfin n'oubliez pas que des vaccins sont à faire pour certaines destinations et que vous ne pourrez passer la frontière sans votre carnet à jour.

Niveau activités : Pendant vos vacances vous serez peut être amenés à faire du vélo, de la rando, de la planche à voile, les dommages relatifs à ces activités loisirs exercées en amateur seront pris en charge soit par votre mutuelle soit par la clause de responsabilité civile de votre assurance habitation. Si vous pratiquez ce sport en club, vous serez pris en charge par l'assurance du club ou par votre licence. Attention toutefois aux sports dits à risques, certains assureurs vous demanderont une déclaration préalable voire une attestation de capacité faite par votre médecin. Dans ces cas, vous serez peut être obligé de souscrire une assurance complémentaire ou une extension des garanties de la vôtre pour pouvoir être pris en charge dans le cas d'un incident.