Les remboursements de soins dentaires
un service de meilleurtaux.com

Les remboursements de soins dentaires

Remboursement soins dentaires

Les avantages d'une mutuelle dentaire

Aller chez le dentiste est souvent une contrainte et peut représenter un réel gouffre financier. Les soins dentaires coûtent particulièrement cher et sont généralement peu remboursés, du fait de la différence entre les tarifs pratiqués et la base de remboursement de la Sécurité Sociale. Cette dernière couvre la plupart des soins dentaires à hauteur de 70% de la base conventionnelle. Les 30% restants sont à votre charge ou à celle de votre complémentaire santé. Les matériels et interventions dentaires étant généralement extrêmement onéreuses, la facture peut être très salée. De quoi avoir une dent contre votre dentiste !


Les actes les plus courants sont les traitements de carie, la dévitalisation ou l'extraction d'une dent et le détartrage. Pour ces soins, les taux de remboursement varient selon l'âge du patient : plus ou moins de 13 ans. Certains actes comme la pose d'un implant dentaire ne sont pas du tout remboursés par la Sécurité sociale. Or, le tarif peut facilement atteindre 800€, et seule une complémentaire santé peut vous aider à réduire la facture.

Pour les personnes sujettes aux problèmes dentaires et consommatrices de soins, il est donc recommandé de souscrire à une complémentaire santé offrant de bonnes garanties en soins dentaires. Afin de trouver le contrat de complémentaire qui correspond à vos besoins, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelle santé. Celui-ci vous permettra de mettre en concurrence les offres du marché parfaitement conformes à vos exigences.

Les tarifs des consultations et dépassements d'honoraires

Contrairement aux consultations, le tarif des prothèses dentaires (couronne, appareil dentaire, inlay-core, bridge) est fixé par les dentistes eux-mêmes. Si les soins sont effectués par un médecin stomatologiste, ajoutez à ce montant une participation forfaitaire d'un euro. Afin d'éviter les abus, les chirurgiens-dentistes et médecins stomatologistes doivent vous fournir un devis par écrit, comprenant la description du traitement envisagé, le montant des honoraires mais aussi celui que rembourse l'Assurance Maladie.


Notez que tous les soins dentaires peuvent faire l'objet d'un dépassement d'honoraires si le chirurgien-dentiste dispose d'un droit permanent à dépassement (DP), droit également permis aux médecins stomatologistes du secteur 2. Enfin, ce cas de figure s'applique également à d'éventuelles exigences de votre part, telle qu'une demande de soins en dehors des heures d'ouverture du cabinet.

Les soins pour enfants et adolescents

Les traitements orthodontiques ou d'orthopédie dento-faciale dont les jeunes ados ont souvent besoin sont lourds et onéreux. Ils sont pris en charge sous de nombreuses conditions : il faut avoir obtenu l'accord préalable de la caisse d'Assurance Maladie et débuter les soins avant le 16ème anniversaire de l'enfant. Au-delà de cet âge, la Caisse ne prend plus en charge le traitement sauf si l'enfant doit subir une intervention chirurgicale concernant les maxillaires. Il n'existe donc aucune prise en charge par l'Assurance Maladie des traitements orthodontiques pour adulte.

Notez également que les enfants à 6, 9, 12, 15 et 18 ans bénéficient de « M'T dents », un examen bucco-dentaire gratuit, totalement pris en charge par l'Assurance Maladie. Si l'examen met en évidence la nécessité pour l'enfant de recevoir des soins complémentaires (traitement des caries, détartrage, scellement des sillons, etc.), ceux-ci sont alors remboursés à 100% mais attention : la déclaration des soins doit être faite dans les neuf mois qui suivent.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (686 avis clients sur Avis-Vérifiés)