La psychiatrie est un domaine complexe et qui requiert des traitements psychiatriques différents en fonction du cas du patient.
Cependant les questions de prise en charge restent relativement floues en ce qui concerne l'Assurance maladie et les mutuelles santé. Notamment dans le cadre d'une prise en charge dans une unité d'hospitalisation.
Quelle est la prise en charge dans une clinique psychiatrique? Quel remboursement si vous ne bénéficiez pas d'une hospitalisation complète? En fonction des traitements prescrits pour la psychiatrie, les remboursements diffèrent. Faisons le point sur un domaine de santé méconnu.

La prise en charge des consultations psychiatriques

Avant de consulter un psychiatre, il est d'abord nécessaire de s'adresser à son médecin traitant qui orientera ensuite le patient vers un spécialiste.
En effet, dans le cadre du parcours de soins, la Sécurité sociale ne rembourse correctement que les actes prescrits par les médecins traitants. Hors parcours, le remboursement est moindre.


Concernant le remboursement d'une consultation chez un psychiatre, l'Assurance maladie prend en charge 70 % de la consultation, à condition qu'elle soit dispensée par un psychiatre conventionné de secteur1.
Les psychiatres conventionnés de secteur 1 ont des honoraires fixes, ce qui n'est pas le cas des psychiatres conventionnés de secteur 2, qui peuvent donc pratiquer des dépassements d'honoraires.

La prise en charge de la psychiatrie sans hospitalisation

Les soins en centre médico-psychologiques : sont pris en charge par l'Assurance maladie.
Les centres médico-psychologiques (CMP) sont les pivots du secteur de psychiatrie publique. Ils reçoivent en consultation toutes les personnes ayant des troubles psychiques qu'ils soient légers ou sévères ; adressées par leur médecin traitant ou venues de leur propre initiative.

Les soins en centre médico-psycho-pédagogiques : ils assurent la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement des troubles neuropsychiques. Spécialisés dans le comportement des enfants et adolescents, les CMPP travaillent en liaison avec les services sociaux ainsi que les centres de protection maternelle et infantile.
Il existe par ailleurs des traitements thérapeutiques dans des établissements tels que les centres d'accueil thérapeutique à temps partiel, les appartements communautaires et thérapeutiques ou encore les ateliers thérapeutiques, qui visent pour la plupart à autonomiser le patient et l'aider dans sa réinsertion.
Tous ces traitements, à partir du moment où ils sont reconnus par l'Assurance maladie, sont remboursés.


La prise en charge de la psychiatrie en clinique psychiatrique

L'hospitalisation complète:

L'hospitalisation à temps plein en psychiatrie se fait dans les centres hospitaliers psychiatriques. L'hospitalisation à temps plein est utilisée lorsque l'état de santé du patient requiert des soins ou une surveillance continue jour et nuit. Elle est prise en charge par l'Assurance maladie.

L'hospitalisation de jour:

L'hospitalisation de jour permet d'assurer des soins individualisés et intensifs durant la journée, à destination des enfants et des adultes.

Les urgences psychiatriques:

Les urgences psychiatriques sont nécessaires lorsque le patient représente un danger pour lui-même et son entourage. Sont considérées comme des situations de crise les situations où la personne concernée présente les symptômes suivants :

  • comportement suspicieux : prostration, plus d'alimentation;
  • comportement violent envers lui-même ou envers autrui ;
  • délire, hallucinations ;
  • état dépressif intense, angoisse.

Les premiers gestes à adopter en cas de situation citée précédemment sont :

  • d'appeler les pompiers ;
  • emmener la personne souffrante aux urgences ;
  • joindre le CMP le plus proche.

En cas de crise, il est nécessaire de savoir garder son calme en présence de la personne et de limiter le nombre de personnes présentes.

Mutuelle et prise en charge de la psychiatrie en clinique ou pour des soins sans hospitalisation

Quelle peut être le rôle d'une mutuelle lors de la prise en charge de la psychiatrie ?

Selon le contrat d'assurance, il existe différents niveaux de remboursements de soins psychiatriques. Concernant les consultations chez des spécialistes, les mutuelles santé vous remboursement le ticket modérateur et tout ou une partie des dépassements d'honoraires.


Concernant l'hospitalisation, la plupart des mutuelles distinguent les soins en établissement non spécialisés ou spécialisés. Les remboursements pris en charge par les mutuelles sont limités en terme de jour d'hospitalisation, il est donc primordial de bien choisir sa mutuelle santé en fonction de ses besoins. Les mutuelles santé pourront également vous rembourser certains frais de conforts en hospitalisation psychiatrique.

On parle couramment de « mutuelle santé » mais le terme exact est « complémentaire santé » lorsque l'on parle d'un contrat proposé par un organisme assureur (mutuelles, assurances ou institutions de prévoyance) qui vient en complément des remboursements de l'Assurance maladie, afin d'assurer une meilleure prise en charge des soins de santé. Le terme « mutuelle » au sens propre désigne en effet l'un des organismes assureurs pouvant proposer les complémentaires santé.

Comparer les mutuelles pour une meilleure prise en charge en clinique psychiatrique

Pour un hôpital de jour, une hospitalisation de courte durée ou de longue durée, quel que soit votre besoin, il est nécessaire de souscrire une mutuelle santé.

Avec une mutuelle hospitalisation, vous obtenez un complément au remboursement de la Sécurité sociale si l'on vous décèle une pathologie psychologique qui nécessite d'être hospitalisé en psychiatrie.

Au-delà de ce complément pour la prise en charge psychiatrique, votre complémentaire santé vous permet d'obtenir une chambre particulière en réduisant votre reste à charge. Pour mémoire, la Sécurité sociale ne rembourse jamais cette prestation, quels que soient les hôpitaux et les cliniques dans lesquels vous êtes admis.


Sachez en outre que si vous souffrez de troubles mentaux (schizophrénie, troubles dépressifs, troubles anxieux, etc.), si vous consultez un psychologue, ce professionnel de santé n'est pas reconnu au même titre qu'un psychiatre, ce dernier ayant la qualité de médecin. De ce fait, le psychologue n'est pas remboursé par la Sécurité sociale. Seule votre mutuelle, selon le niveau de vos garanties, peut réduire votre reste à charge.

Nous ne pouvons que vous inviter à utiliser un comparateur de mutuelles de santé pour trouver les meilleures garanties au meilleur prix. Le comparateurassurance.com vous permet gratuitement d'obtenir de nombreux devis pour trouver la meilleure mutuelle et ainsi obtenir une prise en charge en clinique psychiatrique adaptée à votre besoin.