Les hépatites : définition, symptômes, mode de transmission et dépistage
un service de meilleurtaux.com

Les hépatites : définition, symptômes, mode de transmission et dépistage

symptôme traitement et prévention hépatite

Les hépatites sont des maladies dont on entend régulièrement parler sans pour autant savoir ce qu'elles recouvrent. Qu'est-ce qu'une hépatite ? Quels sont les modes de transmission d'une hépatite ? Quels sont les symptômes d'une hépatite ?

Que sont les hépatites ?

Une hépatite est une maladie causée par un virus qui touche généralement le foie.
Cette maladie entraîne généralement la destruction des principales cellules qui composent le foie, à savoir les hépatocytes. Le virus de l'hépatite peut prendre différentes formes. À ce jour, cinq virus provoquant une infection et une inflammation du foie ont été identifiés (les plus courants sont les virus VHA, VHB et VHC qui sont respectivement les causes des hépatites A, B et C). Chacune de ces hépatites a ses propres spécificités.


Le cas de l'hépatite A

L'hépatite A est la seule hépatite qui ne peut pas être contractée plus d'une fois sauf à de rares exceptions. Elle atteint souvent les enfants et les jeunes adultes et est plus courante dans les pays en voie de développement.
L'infection provoque des lésions inflammatoires du foie et des altérations des cellules du foie, les hépatocytes. Ces lésions sont temporaires et disparaissent à la guérison.

Les hépatites B et C

Elles se manifestent par des lésions du foie et peuvent entraîner une fibrose ou une cirrhose. Les hépatites B et C peuvent prendre plusieurs formes :

  • Aiguë : si elle s'est manifestée il y a moins de 6 mois. Il s'agit de la forme la plus courante ;
  • Chronique : si l'inflammation dure depuis plus de 6 mois ;
  • Hépatite fulminante : l'infection est violente au point de nécessiter une greffe du foie d'urgence. L'hépatite fulminante reste un cas rare.

À savoir :

Dans le cas d'une hépatite chronique, une personne n'est jamais entièrement débarrassée du virus. La personne peut alterner différentes phases de maladies au cours de sa vie.

Les symptômes liés à une hépatite

Les hépatites présentent chacune des symptômes bien distincts mais on retrouve souvent une base commune.
Une personne atteinte d'une hépatite peut manifester :

  • Une perte d'appétit ;
  • Des nausées, de la diarrhée et/ou des vomissements ;
  • Des douleurs abdominales intermittentes ;
  • De la fatigue ;
  • Un jaunissement de la peau ;
  • Des urines de couleur foncée ;

À noter :


Ces symptômes varient d'une personne à une autre. Certaines personnes ne présentent pas de symptômes particuliers alors même qu'elles sont atteintes d'une hépatite.

Les différents modes de transmissions de l'hépatite

Les modes de transmission des hépatites diffèrent selon le type de l'hépatite.

  • L'hépatite A : Le VHA se transmet principalement par voie féco-orale, lorsqu'une personne non infectée ingère de l'eau ou des aliments contaminés par les matières fécales d'un sujet infecté. Les flambées à transmission hydrique, bien que rares, trouvent en général leur origine dans une eau de boisson contaminée par des eaux usées ou insuffisamment traitée. Le virus peut également se transmettre par contact physique étroit avec une personne infectée, mais il ne se propage pas à l'occasion des contacts ordinaires entre personnes.
  • L'hépatite B : elle est considérée comme une infection sexuellement transmissible (IST). Les principaux modes de transmission sont les liquides biologiques comme le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales. L'hépatite B peut ainsi être contractée lors de :
    • Rapports sexuels non protégés ;
    • D'une mise en contact avec du sang contaminé par le virus ;
    • La consommation de drogue ;
    • D'un accident de travail pour un professionnel de santé ;
    • L'utilisation d'objets de toilette du quotidien comme un rasoir, une brosse à dent, une pince à épiler, etc.

Il peut également y avoir une transmission de l'hépatite B de la mère à l'enfant, entre enfants d'une même famille et par réutilisation de seringues et d'aiguilles non stérilisées.

  • L'hépatite C : elle est essentiellement contractée par le sang. La consommation de drogue, la transplantation d'organes ou l'utilisation de matériel (seringues) sont les principaux modes de transmission de l'hépatite C. Viennent ensuite les tatouages et les piercings réalisés avec des instruments souillés et le partage d'objets de toilette.

Le dépistage de l'hépatite

Le dépistage d'une hépatite, qu'elle soit de type A, B, ou C se fait généralement par le biais d'une prise de sang, réalisée à jeun en laboratoire d'analyses médicales sur prescription du médecin traitant. La prise de sang vise essentiellement à déterminer le degré d'atteinte des cellules du foie et peut permettre d'identifier l'origine virale de l'hépatite.

Pour les hépatites de type B et C, il est également possible de se faire dépister dans des établissements dédiés : les centres de dépistages anonymes et gratuits (CDAG). C'est aussi dans ces centres que l'on réalise le dépistage du SIDA. Les tests réalisés dans les CDAG sont entièrement gratuits.
Dans tous les cas, les tests doivent être réalisés si l'on pense avoir été exposé à des risques.


Le traitement et la prise en charge d'une hépatite

Le traitement des hépatites est très différent d'un type à l'autre.
L'hépatite A a par exemple la particularité de souvent guérir de manière spontanée. Cette hépatite ne doit pas être traitée avec des médicaments car ils risquent de dégrader d'avantage l'état du foie. Il est surtout conseillé d'avoir une bonne hygiène de vie et de se laver les mains régulièrement.

Les hépatites B et C, lorsqu'elles sont chroniques, nécessitent des traitements plus complets, impliquant l'intervention de plusieurs catégories de professionnels de santé.
Les traitements de ces hépatites visent la plupart du temps à ralentir l'évolution des virus et à préserver l'état du foie. Le traitement prescrit dans le cadre d'une hépatite peut durer de quelques mois à une année selon les cas. Pendant le suivi du traitement pour les hépatites B et C, il est important d'éviter l'alcool, le tabac. Une alimentation saine est également recommandée.

À noter :

Les hépatites B et C chroniques peuvent être reconnues comme une Affection Longue Durée (ALD). À ce titre, les soins médicaux suivis pourront être pris en charge à 100%, soit à un taux plus important que la normale.
Elles peuvent également être reconnues comme des maladies professionnelles si l'on est un professionnel de santé.


Prévention des hépatites

Il est possible de se faire vacciner pour prévenir l'apparition des hépatites A et B.
Les vaccins contre l'hépatite A est recommandé pour les enfants en bas âge, les adolescents, les voyageurs, les adultes atteints d'une hépatite B chronique et/ou d'une hépatite C, de la mucoviscidose, ou encore pour les personnes homosexuelles.

Le vaccin contre l'hépatite B est recommandé pour les personnes s'apprêtant à partir dans des pays tropicaux, les professionnels de santé ou les personnes régulièrement exposées au sang, les personnes souhaitant réaliser un tatouage ou un piercing, et pour les personnes ayant des partenaires sexuels multiples qui sont au contact d'une personne atteinte.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)