Courir un marathon nécessite de s'y préparer
un service de meilleurtaux.com

Courir un marathon nécessite de s'y préparer

La course à pied présente de nombreux bénéfices pour la santé, cependant sur certaines longues distances comme pour le marathon, elle peut entraîner des problèmes pour le corps notamment concernant le cœur et les reins. Quelles sont donc les précautions à prendre avant de participer à un marathon et quels sont les risques potentiels pour notre corps ?
Faire marathon : quels risques ?

Des risques pour le cœur

Le marathon représente pour certains coureurs un grand défi à accomplir, malheureusement tous les coureurs ne sont pas bien préparés pour un tel exercice physique et les conséquences sur le cœur peuvent être lourdes.

Une étude de l'université de Laval au Québec démontre que la participation à un marathon peut engendrer des problèmes cardiaques comme l'arythmie, pour cette étude 20 coureurs ont été suivis pendant et à la fin d'un marathon, au final on observe que pour certains une inflammation était importante au niveau du tissu musculaire du cœur (le myocarde), selon Éric Larose, cosignataire de l'étude « l'inflammation est un signe universel du corps à une blessure et un mécanisme de guérison ». Au bout de quelques mois, les dommages au cœur de ces coureurs étaient totalement résorbés, de ce fait le risque est réel et il se situe surtout durant la course.


Dans d'autres circonstances, des événements cardiaques type infarctus inopinés surviennent durant la course et peuvent entraîner un décès, dans ce cas c'est de l'ordre du problème extra-sportif et non un problème lié à la course en elle-même.

Des risques pour les reins

Une étude américaine a prouvé qu'il existe un lien entre marathon et blessures rénales sur le court terme. Des scientifiques ont analysé le sang et l'urine de 22 coureurs âgés de 41 ans en moyenne, à l'issue d'un marathon et ils ont observé que dans 82% des cas des signes de lésions rénales aiguës de stade 1 étaient présents.

Selon les responsables de l'étude, plusieurs facteurs rentrent en jeu comme la déshydratation, l'augmentation de la température corporelle et la diminution du flux sanguin vers les reins. Selon le chercheur responsable de cette étude : « les reins réagissent au stress physique du marathon comme s'ils étaient blessés, de manière similaire aux reins des patients hospitalisés touchés par des complications médicales et chirurgicales ».

Précautions à prendre avant un marathon

Prendre rendez-vous chez le médecin

Pour être sûre de ne présenter aucun problème cardiaque avant la course, il est important d'aller effectuer un électrocardiogramme et de passer une épreuve d'effort auprès d'un médecin. À la suite de ce rendez-vous, il sera possible de détecter certaines anomalies entraînant une non-participation à un marathon.


Un entraînement poussé

Quelques mois avant le début du marathon, il est nécessaire d'effectuer au moins 3 ou 4 séances d'entraînement afin d'être le mieux préparé. Une inscription dans un club ou un encadrement avec un coach privé peut être une bonne solution pour effectuer des entraînements efficaces.

S'hydrater et varier sa vitesse pendant la course

Pour éviter des troubles cardiaques, une hydratation correcte pendant la course est très bénéfique, il faut boire quelques gorgées toutes les 15-20 minutes. Enfin la variation de la vitesse pendant la course permet de maintenir un débit cardiaque faible.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (498 avis clients sur Avis-Vérifiés)