Surcomplémentaire et complémentaire : la différence

La complémentaire santé est ce que l'on nomme plus communément la mutuelle santé. Pour mémoire, lorsque vous engagez une dépense de santé chez un professionnel de la médecine ou en pharmacie, la Sécurité sociale vous rembourse une partie de celle-ci et la mutuelle vient compléter ce remboursement. Ce complément est calculé en fonction du contrat que vous avez souscrit. Malheureusement, même avec une très bonne mutuelle, certaines dépenses restent à votre charge, c'est notamment le cas dans le cadre de soins dentaires très onéreux. La surcomplémentaire dentaire vient renforcer ce remboursement et limiter votre reste à charge. Vous pouvez avec notre comparateur de mutuelle santé effectuer une simulation afin de trouver le meilleur remboursement pour vos soins dentaires. 


Prenons un exemple pour mieux comprendre. Votre dentiste souhaite vous poser une couronne. Il vous a fait un devis de 600 €. La Sécurité sociale a défini une base de remboursement de 107,50 €, son taux de remboursement est de 70 %. Elle va ainsi vous rembourser 75,25 €. Si vous avez souscrit une mutuelle qui rembourse  à hauteur de 100 % de la base de remboursement, vous n'obtiendrez que 107,50 € en tout, votre reste à charge sera de 492,50 €. Si votre mutuelle vous propose un remboursement à hauteur de 300 %, ce qui est déjà tout à fait correct pour une complémentaire, votre remboursement total atteindra 322,50 €, vous devrez payer 277,50 € pour votre couronne dentaire. Si vous avez souscrit une surcomplémentaire dentaire à 500 % par exemple, cette fois vous serez remboursé 537,50 €, votre reste à charge ne sera plus que de 62,50 €.

La surcomplémentaire est une garantie à la carte que vous pouvez choisir pour certains soins précis afin d'augmenter votre remboursement dans le cadre de dépenses importantes. Car, ne l'oubliez pas, si une couronne peut coûter 600 €, un dentier peut vous coûter plusieurs milliers d'euros. La surcomplémentaire dentaire permet de limiter la renonciation aux soins qui touche aujourd'hui nombre de Français pour des raisons budgétaires. 

La surcomplémentaire orthodontie adulte

L'orthodontie, longtemps réservée aux enfants, s'adresse aujourd'hui aux adultes qui souhaitent corriger des anomalies au niveau de leurs dents. Cela peut notamment être lié à un manque de place ou à des dents qui n'évoluent pas correctement ou poussent en avant ou sur les côtés. La solution est alors d'inciter les dents à se redresser correctement à travers la mise en place d'élastiques, de bagues ou d'un appareil. 


Or, selon le type d'appareillage, la dépense peut être élevée. Si le prix d'un appareil en métal peut atteindre environ 500 €, des bagues transparentes peuvent coûter 1 500 €. À ce prix, il est presque certain que le remboursement de la mutuelle et de la Sécurité sociale ne suffiront pas pour réduire au maximum, voire supprimer votre reste à charge. La solution est donc de souscrire une surcomplémentaire orthodontie adulte. Cette protection permet d'atteindre des niveaux de remboursement plus importants pour votre soin d'orthodontie. Vous pouvez choisir vous-même le niveau de remboursement de votre surcomplémentaire orthodontie adulte selon le budget mensuel que vous souhaitez allouer à cela et selon la promesse de remboursement. 

La surcomplémentaire dentaire sans plafond

Lorsque vous souscrivez une surcomplémentaire dentaire, il n'est pas rare que vous deviez respecter un délai de carence et qu'un plafond de remboursement soit appliqué. Or, dans certains cas, le montant de la facture peut atteindre 5 000 € environ, il est essentiel de vérifier en amont le plafond de remboursement proposé par votre surcomplémentaire. En effet, si le plafond s'élève à 2 000 €, peut-être n'est-il pas utile d'ajouter à votre mutuelle une surcomplémentaire dentaire dans la mesure où le reste à charge reste encore très conséquent et qu'il est probable que vous renonciez au soin. Il existe aujourd'hui des surcomplémentaires sans plafond ni carence. Cette solution vous permet d'envisager des dépenses plus importantes et ainsi de réaliser les soins dentaires dont vous avez besoin.

La surcomplémentaire pour implant dentaire

L'implant est posé par un chirurgien dentiste afin de remplacer une dent naturelle. L'implant coûte cher, en moyenne 1 000 €. Mais à ce prix il faudra ensuite ajouter le prix de la couronne qui viendra se placer sur l'implant. En tout, la dépense peut atteindre 2 000 à 2 500 €. Or, tous les ménages ne peuvent envisager une telle chirurgie dentaire, même lorsqu'ils ont souscrit une bonne complémentaire santé. 


C'est à ce moment qu'intervient la surcomplémentaire pour implant dentaire. Si vous avez choisi un niveau de remboursement important, en cumulant le remboursement de la Sécurité sociale, de votre mutuelle et de votre surcomplémentaire pour implant dentaire, vous pourrez limiter au maximum votre reste à charge et ainsi envisager les soins.  

Comment trouver la meilleure surcomplémentaire dentaire ?

Vous recherchez une surcomplémentaire dentaire efficace sans pour autant vous ruiner ? Nous ne pouvons que vous suggérer d'utiliser un comparateur de mutuelles et de surcomplémentaires. C'est simple et rapide, cela ne vous prendra que quelques minutes. De plus, nul besoin d'être un expert en informatique pour trouver la surcomplémentaire dentaire la mieux adaptée à votre situation. 

Il vous suffit de remplir un questionnaire sur votre situation et vos attentes en matière de remboursement. Le comparateur de surcomplémentaire dentaire trouvera auprès des nombreuses compagnies de mutuelle et d'assurance le meilleur rapport qualité/prix pour que vous puissiez vous faire rembourser vos dépenses dentaires, que vous deviez faire appel à un orthodontiste ou que vous envisagiez de mettre des implants.