Les changements en matière de Sécurité sociale santé étudiant

Avant d'aborder la complémentaire santé étudiant, revenons sur la Sécurité sociale des étudiants qui évolue en 2019. En effet, auparavant, lorsque vous commenciez vos études supérieures, vous deviez vous inscrire à la Sécurité sociale étudiante. Ce ne sera plus le cas à compter du 1er septembre 2019. Pour les étudiants déjà inscrits en 2017-2018, leur affiliation à la Sécurité sociale étudiante été maintenue durant un an. Pour les étudiants inscrits en 2018-2019 et après, le changement n'est plus nécessaire. Ils restent rattachés à leur régime actuel, la plupart du temps la Sécurité sociale de leurs parents.


Cela dit, si un changement s'opère au niveau de la Sécurité sociale étudiant, force est de constater que le besoin en matière de remboursement reste le même. En effet, comme pour les autres catégories de populations, les étudiants ont besoin de souscrire une mutuelle capable de leur apporter un complément de remboursement pour limiter, voire supprimer leur reste à charge.

Quelle complémentaire santé pour un étudiant ?

Pour les étudiants, il existe deux solutions : être rattaché à la mutuelle santé des parents en tant qu'ayant-droit ou souscrire une mutuelle à titre personnel. Dans ce second cas, la question qu'il est nécessaire de se poser est la nature des garanties. En effet, en matière de complémentaire santé étudiant, il existe différents niveaux de protection. Le choix doit se faire selon votre état de santé et vos besoins à court et moyen terme. Si vous ne rencontrez aucun souci de santé, vous pouvez vous permettre de souscrire une complémentaire santé étudiant pas chère avec des garanties minimales.

La donne change si vous avez des besoins spécifiques. Par exemple, si vous portez des lunettes avec une correction forte, il est nécessaire de souscrire une complémentaire santé étudiante proposant un remboursement optique plus élevé. Ainsi, vous pourrez réduire au maximum votre reste à charge.


Il en va de même si vous avez des besoins au niveau dentaire ou hospitalisation. Il est possible de choisir une complémentaire santé étudiant à la carte pour être certain de payer uniquement pour des garanties dont vous avez besoin.

Le budget des étudiants est souvent peu élevé, c'est pourquoi il est essentiel de bien prendre en compte les garanties pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Que sont l'ACS et la CMU-C ?

Lorsque vous êtes étudiant, si toutefois il ne vous est pas possible de souscrire une mutuelle santé traditionnelle, vous pouvez opter pour la CMU-C ou l'ACS. La CMU-C est une complémentaire santé gratuite. Elle est attribuée par l'Etat sous conditions de ressources. Ainsi, une personne seule ne peut déclarer plus de 8 951 € par an, un foyer de 2 personnes ne peut déclarer plus de 13 427 € pour en bénéficier, le plafond étant de 16 112 € pour un foyer de 3 personnes et de 18 797 € pour un foyer de 4 personnes.

Il existe une autre aide pour bénéficier d'une complémentaire santé étudiant avec des revenus faibles : l'ACS. Cette fois, l'aide à l'acquisition d'une couverture maladie complémentaire est attribuée aux ménages modestes dont les revenus sont trop élevés pour bénéficier de la CMU-C. Les plafonds sont les suivants selon la composition des foyers :

  • 1 personne : 12 084 € ;
  • 2 personnes : 18 125 € ;
  • 3 personnes : 21 751 € ;
  • 4 personnes : 25 376 €.


Comment trouver une mutuelle étudiant pas chère ?

Au-delà des aides pour obtenir une mutuelle santé étudiant, sachez qu'il est possible de réduire de manière très sensible le prix de votre complémentaire santé étudiant. Nous l'avons souligné précédemment, le choix des garanties aura un impact sur le prix de votre mutuelle. Mais ce n'est pas tout.

Aujourd'hui, nous proposons de souscrire une complémentaire santé étudiant pas chère en utilisant un comparateur de mutuelle santé. En effet, pour mémoire, les compagnies de mutuelles appliquent des tarifs totalement libres. Ainsi, elles définissent elles-mêmes, selon le risque évalué en fonction de l'âge notamment, le prix des cotisations. Attention : contrairement à une compagnie d'assurance, la mutuelle ne peut demander de remplir un questionnaire de santé.

Utiliser un comparateur de complémentaire santé étudiant est simple, rapide et gratuit. Cela semble donc ne présenter que des avantages de prime abord. Mais ce n'est pas tout, vous le comprendrez de suite en comparant les offres.

Remplissez un formulaire avec vos cordonnées, le nombre de personnes à protéger, et choisissez le niveau de garantie selon vos besoins réels en matière de consultation, d'hospitalisation, de dentaire et d'optique. Le comparateur de complémentaire santé étudiant va alors sélectionner les compagnies capables de vous offrir le meilleur rapport qualité/prix. Une fois que vous avez tous les devis en main, à vous de vérifier quelle complémentaire santé étudiant vous correspond. C'est le moment d'affiner votre recherche. Par exemple, si vous avez recours de manière régulière à la médecine douce, consultez les remboursements attribués, la Sécurité sociale ne prenant pas du tout en charge cela. De même, regardez les remboursements en matière de contraception, chaque complémentaire santé étudiant dispose de ses propres offres, toutes ne sont pas équivalentes en matière de garanties.

Réalisez d'importantes économies tout en étant protégé en toute circonstance grâce au comparateur de complémentaire santé étudiant.