Qu'est-ce que la mutuelle ACS ?

L'aide au paiement d'une complémentaire santé est, comme son nom l'indique, une aide accordée aux ménages. Aujourd'hui, il est essentiel de bénéficier d'une mutuelle santé afin d'obtenir des remboursements cohérents avec ses dépenses. Si la Sécurité sociale est assez protectrice en France, force est de constater que cela n'est pas suffisant, notamment lorsqu'il s'agit de dépenses dentaires ou optiques. En effet, pour ces soins, la Sécurité sociale propose de faibles remboursements. Sans complémentaire santé, difficile de ne pas renoncer aux soins.

De même, si vous êtes adepte de la médecine douce, sachez que la Sécurité sociale ne rembourse pas les séances. Seule votre mutuelle santé vous proposera une prise en charge, selon les garanties de votre contrat.


L'ACS a vu le jour en 2011. Elle vient accompagner les revenus modestes en leur apportant une aide financière. Elle diffère de la CMU-C qui, elle, prend en charge intégralement la cotisation des assurés et s'adresse aux ménages très modestes.

Les personnes qui bénéficient de l'ACS ont certains avantages. Ainsi, elles bénéficient de tarifs médicaux sans dépassements d'honoraires dans le cadre du parcours de soin, elles sont exonérées de la participation forfaitaire de 1 euro et des franchises médicales et bénéficient du tiers-payant.

Quel fonctionnement pour l'aide au paiement d'une complémentaire santé ?

Si vous pouvez bénéficier de l'aide au paiement d'une complémentaire santé, vous recevrez un chèque qui vous permet de réduire très sensiblement la cotisation annuelle de votre mutuelle santé.

Le montant du chèque dépend de votre âge. Pour les moins de 16 ans, l'ACS s'élève à 100 euros. Entre 16 et 49 ans, elle s'élève à 200 euros. Entre 50 et 59 ans, l'ACS atteint 350 euros. Pour les plus de 60 ans, l'aide au paiement d'une complémentaire santé est de 550 euros.

Si le montant de l'ACS est différent selon l'âge des cotisants, c'est tout simplement parce qu'en vieillissant, les besoins en matière de soins ne sont pas les mêmes. Cela implique un coût plus important pour les assurés qui ne peuvent pas toujours assumer cette dépense. Avec une aide au paiement d'une complémentaire santé à hauteur de 550 euros pour les plus de 60 ans, il devient possible de souscrire une mutuelle plus protectrice et ainsi de ne pas renoncer aux soins.


Pour bénéficier de la réduction à laquelle vous pouvez prétendre, il vous suffit de remettre votre chèque ACS à votre mutuelle. Elle déduit alors le montant de l'aide au paiement d'une complémentaire santé de votre cotisation.

Qui sont les bénéficiaires de l'ACS ?

Nous l'avons souligné, l'aide au paiement d'une complémentaire santé s'adresse aux personnes dont les revenus sont modestes. Ainsi, pour bénéficier de l'ACS, une personne seule ne doit pas déclarer plus de 12 084 euros par an. Un ménage constitué de deux personnes ne doit pas déclarer plus de 18 126 euros. Le revenu maximal pour un foyer de trois personnes ne doit pas dépasser 21 751 euros, le plafond pour quatre personnes étant, quant à lui, de 25 376 euros. Pour chaque personne supplémentaire dans le foyer, il faut ajouter 4 834 euros. Ces chiffres sont valables pour les résidents de la France métropolitaine. Dans les départements d'Outre-mer, ils atteignent respectivement 13 449 euros, 20 174 euros, 24 209 euros, 28 244 euros et 5 380 euros.

Ainsi, pour obtenir l'ACS, il faut envoyer un formulaire à la Sécurité sociale et l'accompagner de votre avis d'imposition pour qu'elle puisse déterminer si vous êtes éligible ou non.

Comment trouver une ACS pas chère ?

Avant toute chose, sachez que, si vous bénéficiez de l'ACS, vous ne pouvez pas choisir de manière totalement libre votre mutuelle santé. En effet, il est impératif que le contrat soit homologué et qu'il figure ainsi parmi les contrats offrant un bon rapport qualité/prix. Voici la liste des offres permettant de bénéficier de votre aide :

  • Accès Santé ;
  • ACS Couleurs Mutuelles ;
  • ACS MSM ;
  • ASACS La santé solidaire ;
  • Assureurs Complémentaires Solidaires ;
  • Atout Cœur Santé ;
  • Complémentaire santé ACS ;
  • Complémentaire Santé Solidaire ;
  • KLESIA ACS ;
  • Oui Santé ;
  • Proxime Santé.


Toutes ces complémentaires sont proposées par diverses mutuelles, vous avez la possibilité d'utiliser un comparateur de mutuelle santé pour trouver la meilleure offre et la meilleure mutuelle. Car, certes, vous bénéficiez d'un chèque d'aide, mais il est encore possible de réduire le montant de votre cotisation tout en bénéficiant d'une bonne protection.

Le comparateur d'assurance santé est gratuit. De plus, il s'agit d'une solution très rapide. En effet, il vous suffit de saisir les informations concernant votre profil, le nombre de personnes à assurer et de déterminer le niveau de garanties. Ainsi, vous pouvez, si vous êtes en bonne santé, opter pour des garanties basiques. Si vous rencontrez des problèmes au niveau dentaire, il vous suffit de demander une garantie plus importante. Il en va de même pour l'optique et l'hospitalisation. Quant aux soins généraux, une meilleure protection permet de prendre en charge les dépassements d'honoraires par exemple.

Vous obtiendrez ensuite plusieurs devis de mutuelles compatibles avec l'ACS afin de réduire sensiblement vos dépenses tout en protégeant votre famille.

Sachez, pour information, que si vous êtes employé, vous devez normalement, selon l'Accord National Interprofessionnel mis en place au 1er janvier 2016, bénéficier de la mutuelle collective de votre entreprise. Toutefois, si vous êtes éligible à l'ACS et pouvez bénéficier d'un avantage financier, vous pouvez être dispensé de votre mutuelle d'entreprise et continuer à profiter de l'aide au paiement d'une complémentaire santé.