Qu'est-ce que l'orthodontie ?

Il s'agit d'une pratique médicale liée aux soins dentaires. Toutefois, elle va plus loin puisqu'il ne s'agit pas ici de soigner des caries, mais de résoudre des problèmes liés à la position des dents et de la mâchoire. La plupart du temps, l'orthodontie concerne les enfants et les adolescents, cela leur permet de mieux positionner leur dentition. Pour autant, de nombreux adultes ont aujourd'hui recours à l'orthodontie afin de corriger des problèmes de placements. Pour des raisons de confort et être ainsi plus à l'aise, notamment pour manger, ou pour des raisons esthétiques, le champ de l'orthodontie s'est largement étendu.


Il existe plusieurs catégories de soins, à savoir les traitements préventifs pour les enfants à partir de 7 ans si un problème est détecté au niveau du palais ou de la mâchoire. À partir de 11 ans, lorsque l'enfant a ses dents définitives, l'orthodontie permet le traitement des dents permanentes et a donc un impact son avenir. Enfin, les adultes ont recours à cette pratique médicale pour, notamment, résoudre des problèmes au niveau des gencives qui n'ont pas été traités auparavant et qui deviennent handicapants.

Des prix libres pratiqués par les professionnels

Si la mutuelle orthodontie est indispensable, c'est notamment en raison du fait que les praticiens sont totalement libres d'appliquer les tarifs qu'ils souhaitent. Le chirurgien-dentiste ou le médecin stomatologiste peut donc appliquer des tarifs élevés ce qui complique la prise en charge. La meilleure mutuelle orthodontie vient compléter les remboursements de la Sécurité sociale, qui, nous allons le constater, ne sont pas très importants.

Votre spécialiste doit vous fournir un devis afin que vous puissiez estimer le montant qui vous sera remboursé par la Sécurité sociale et par la mutuelle orthodontie. Envoyez votre devis à cette dernière afin qu'elle puisse vous donner le montant du remboursement.

Quel remboursement de la part de la Sécurité sociale ?

L'Assurance Maladie rembourse 70 % des actes inférieurs à 120 € et 100 % des actes dont le prix est supérieur. Attention toutefois, malgré le fait qu'elle demande aux professionnels de définir des tarifs de responsabilité, nombre d'entre eux pratiquent des dépassements d'honoraires. Ainsi, le tarif va dépasser la base de remboursement de la Sécurité sociale, BRSS, et ainsi nécessiter l'intervention de la mutuelle orthodontie.


Le traitement par semestre est remboursé par la Sécurité sociale à hauteur de 193,50 €. La contention 1ère année est remboursée à hauteur de 161,25 €. La 2e année, la BRSS s'élève à 107,50 € mais l'Assurance Maladie ne prend plus que 70 % en charge soit 75,25 €.

Pourquoi choisir une mutuelle orthodontie ?

Vous l'aurez compris, l'Assurance Maladie prend en charge une partie des remboursements et fixe un plafond pour ceux-ci. Cela signifie qu'il y a fort à parier que votre reste à charge soit important.

Prenons un exemple simple. Votre orthodontiste vous propose un devis de 500 € pour un traitement semestriel. Rappelons que la Sécurité sociale va vous rembourser 193,50 €. Notons que ce traitement peut être long, il est pris en charge par l'Assurance Maladie durant 6 semestres. Si le soin dure effectivement 3 ans, cela va vous coûter 3 000 €. Vous obtiendrez un remboursement de 1 161 € par la Sécurité sociale. Le reste à charge est de 1 839 €. C'est une somme importante dont tout le monde ne dispose pas.

Grâce à la meilleure mutuelle orthodontie, vous allez sensiblement réduire votre reste à charge. En effet, certaines d'entre elles proposent entre 500 et 1 000 € par semestre de traitement.


Quelles sont les informations à prendre en compte ?

Nous venons de le constater, il est important de bien consulter la nature du remboursement. Bien souvent, celui-ci est exprimé en pourcentage, voici comment décrypter votre tableau de garanties pour être certain d'obtenir un remboursement adapté à vos besoins.

Si votre mutuelle orthodontie vous propose un remboursement à hauteur de 400 % du BRSS (base de remboursement de la Sécurité sociale), cela signifie que pour un traitement semestriel, vous obtiendrez de la part de votre mutuelle 4 x 193,50 € soit 774 €. Ainsi, vous pouvez prétendre, au total, à un remboursement de 193,50 € + 774 € soit 967,50 €. Lorsque votre orthodontiste vous proposera un devis, vous pourrez de suite savoir si votre remboursement est adapté. Malgré tout, veillez à envoyer le devis à votre mutuelle orthodontie, pour vous assurer du montant du remboursement et faire une demande de prise en charge.

Autre point important à vérifier avant de souscrire à une mutuelle orthodontie : le délai de carence. En effet, il s'agit de cette période durant laquelle vous payez vos cotisations, mais qui ne vous permet pas de bénéficier de vos garanties. Les mutuelles santé ont mis cela en place afin d'éviter que les assurés ne prennent une mutuelle plus importante lorsqu'ils en ont besoin pour ensuite baisser les garanties. Ce délai de carence peut durer de 1 mois à 1 an selon les compagnies.  Il est certes possible de souscrire une mutuelle santé sans délai de carence, mais cela aura un impact sur le montant de vos cotisations.


Notez qu'une mutuelle orthodontie est intégrée à votre mutuelle santé, veillez donc à consulter également les autres garanties, notamment en matière de dépassements d'honoraires, d'optique et d'hospitalisation.

Comment trouver la meilleure mutuelle orthodontie ?

Nous ne pouvons que vous conseiller d'utiliser un comparateur de mutuelle afin de trouver la meilleure mutuelle orthodontie. En effet, non seulement cela vous permettra de réduire sensiblement le prix de votre cotisation, mais vous pourrez également comparer les garanties, et notamment le délai de carence, afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour vous protéger, vous et vos enfants.