Qu'est-ce qu'un cadre en entreprise ?

Il n'existe pas de définition officielle du cadre. On peut toutefois considérer qu'il s'agit d'une catégorie d'employés supérieure au sein d'une entreprise ou d'une administration qui a des responsabilités élevées, une autonomie plus importante dans ses fonctions et une rémunération plus élevée.

La mutuelle santé des cadres est-elle obligatoire ?

Cela va dépendre de votre situation exacte. Le statut de cadre n'est pas la seule information à prendre en compte.

Il faut, pour cela, revenir sur l'Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2013 qui impose, depuis le 1er janvier 2016, à tous les employeurs du secteur privé de proposer à leurs salariés une mutuelle d'entreprise pour permettre à chacun un meilleur accès aux soins.


Tous les cadres du secteur privé doivent donc souscrire un contrat de mutuelle collective obligatoire que leur entreprise a négocié auprès d'une compagnie d'assurance. Il existe toutefois des cas de dispense.

Par exemple, si votre conjoint a une mutuelle familiale obligatoire lui imposant de vous inscrire en tant qu'ayant droit de son contrat, une dispense d'adhésion est possible. De même, si vous aviez déjà une mutuelle en entrant dans l'entreprise, il est possible d'être dispensé jusqu'à l'échéance du contrat (même si aujourd'hui la résiliation de la mutuelle santé est possible à tout moment après un an de contrat). Peuvent également être dispensés, dans une certaine mesure, les employés à temps partiel. La demande de dispense se fait par courrier auprès de l'employeur, vous devez justifier la dispense d'affiliation (en présentant un autre contrat par exemple).

Tout ceci concerne les salariés du secteur privé (cadres ou non-cadres). Toutefois, il est aussi possible d'être cadre dans la fonction publique (collectivités locales, fonction publique hospitalière ou fonction publique d'État). Or, les fonctionnaires ne sont pas dans l'obligation de souscrire un contrat d'assurance santé collective. Leur employeur peut leur proposer une couverture santé collective, mais ils peuvent refuser l'adhésion.

Les cadres peuvent-ils avoir une mutuelle spécifique ?

Oui, être cadre peut permettre de bénéficier d'un régime spécifique, ce qui ne sera toutefois pas le cas dans toutes les entreprises. Il existe en réalité plusieurs situations en matière de complémentaire santé collective dans le secteur privé :

  • Proposer une couverture santé collective identique pour tous les employés, quel que soit leur statut dans l'entreprise ;
  • Proposer des contrats collectifs différents pour chaque catégorie de salariés ;
  • Proposer une couverture de base commune et une modulation des garanties selon la catégorie.

Quelles garanties de complémentaire santé pour les cadres ?

De prime abord, les cadres du secteur privé vont avoir accès aux mêmes formules d'assurance santé que les salariés non-cadres. Toutefois, il est possible qu'ils puissent, dans certaines entreprises, bénéficier d'un contrat collectif spécifique avec possibilité d'accéder à des garanties particulières que l'on nomme des renforts.


Le renfort permet de compléter une couverture collective parfois jugée peu protectrice pour obtenir des remboursements de frais de santé à la hauteur de la dépense réalisée. C'est un contrat avantageux qui permet de personnaliser les complémentaires santé pour que chaque cadre puisse adapter son offre de mutuelle santé à ses dépenses de santé. Lorsque le contrat ne peut être suffisamment personnalisé, les cadres peuvent aussi envisager la souscription d'une surcomplémentaire santé.

Les cadres du secteur public sont, quant à eux, totalement libres de choisir les garanties de leur contrat souscrit à titre individuel.

Parmi les garanties à envisager pour les cadres souhaitant bénéficier d'un contrat de mutuelle santé sur-mesure, citons :

  • Les soins courants, et notamment le pourcentage de remboursement. Si un professionnel de santé facture au-delà de la base de remboursement de la Sécurité sociale, il pratique des dépassements d'honoraires. Or, l'Assurance Maladie ne les rembourse pas. La mutuelle va donc devoir rembourser le ticket modérateur et le tarif supplémentaire ;
  • Les frais d'optique, qui sont très mal remboursés par le régime obligatoire ;
  • Les soins dentaires, et notamment les prothèses dentaires pour lesquels le remboursement de la Sécurité sociale est jugé trop faible ;
  • La médecine douce, à l'image de l'ostéopathie. Le régime obligatoire ne reconnaît pas les médecines douces ;
  • L'hospitalisation : en cas d'hospitalisation, la mutuelle peut prendre en charge le forfait journalier ainsi que la chambre particulière.

Le prix de la mutuelle des cadres

Les cadres sont susceptibles de payer une mutuelle un peu plus chère s'ils bénéficient d'un contrat collectif spécifique avec des garanties plus élevées.


Le montant de la cotisation mensuelle en matière de mutuelle santé dépend de différents critères :

  • L'âge du souscripteur ;
  • Le nombre d'ayants droit (conjoint, enfants, etc.) ;
  • Le niveau des garanties et le montant de la prise en charge ;
  • Le lieu de résidence ;
  • Le montant de la prise en charge par l'employeur (à minima 50 %).

Comparer pour souscrire une mutuelle moins chère pour les cadres

Si vous êtes salarié cadre du secteur privé, vous bénéficiez logiquement d'une mutuelle d'entreprise obligatoire. Vous pouvez cependant tout à fait choisir de compléter le contrat collectif s'il ne vous convient pas, par exemple si vous avez des besoins spécifiques ou que votre employeur a choisi de mettre en place un contrat à faibles remboursements.

Selon les cas, il peut être également intéressant d'opter pour une surcomplémentaire santé plutôt qu'un second contrat de mutuelle santé. La surcomplémentaire santé prendra le relais sur les remboursements non prévus par votre contrat principal.

En tant que salarié cadre du secteur public, vous êtes libre de souscrire ou non un contrat de mutuelle. Préférez une mutuelle labellisée afin d'espérer une prise en charge partielle de votre cotisation par votre employeur.

Utilisez un comparateur de mutuelle afin d'être certain de souscrire l'assurance complémentaire offrant le meilleur rapport qualité/prix pour préserver votre santé et obtenir des remboursements de vos frais médicaux à la hauteur de vos attentes tout en respectant votre budget.

Comparer est rapide, gratuit et sans engagement, vous avez tout à gagner à utiliser cet outil en ligne qui vous permet, en quelques minutes seulement, de trouver le contrat de mutuelle le moins cher à garanties équivalentes.