Mutuelle santé des indépendants : à qui s'adresse-t-elle ?

Les indépendants sont ces travailleurs non-salariés qui travaillent pour eux et qui emploient ou non des salariés. Dans le second cas, s'ils ont l'obligation de proposer une mutuelle d'entreprise à leurs employés, ils ne sont pas concernés par l'Accord National Interprofessionnel.

Les indépendants sont des commerçants, des artisans, des entrepreneurs du web, des agriculteurs, des professions libérales, des grands chefs d'entreprise, des autoentrepreneurs, etc. En France, on compte près de 3 millions d'entrepreneurs. Ces personnes doivent être assurées pour obtenir une prise en charge de leurs dépenses de santé. Toutefois, aucune loi ne leur impose de le faire, libre à eux de se protéger ou non.


La nécessité de souscrire une mutuelle pour les indépendants

Aujourd'hui, les indépendants qui étaient auparavant rattachés au RSI (régime social des indépendants) reviennent au régime général de Sécurité sociale. Quel que soit le régime auquel ils sont affiliés, ils ont besoin d'une couverture complémentaire. En effet, la Sécurité sociale ne rembourse qu'une partie des dépenses de santé. Parfois, ces remboursements sont très faibles, c'est notamment le cas si vous devez porter des lunettes. Pire, elle ne rembourse jamais les dépassements d'honoraires et ne prend pas en charge les médecines douces qu'elle ne reconnaît pas.

Si vous devez vous rendre chez un spécialiste qui pratique des dépassements d'honoraires, si vous devez consulter un ostéopathe, sans mutuelle santé, votre reste à charge sera trop important. Le risque serait alors de renoncer aux soins ou de les repousser. Or, en tant qu'indépendant, vous n'êtes pas couvert de la même manière qu'un salarié. Sans prévoyance, vous ne serez pas nécessairement indemnisé en cas d'arrêt de travail, mieux vaut prendre soin de votre santé.

Le rattachement à la mutuelle de leur conjoint

En tant que de travailleur non salarié, vous êtes peut-être en couple avec une personne salariée. Si celle-ci travaille dans le privé, elle a pour obligation de souscrire l'assurance de son entreprise (sauf cas de dispense). Si tel est le cas, il est possible de vous rattacher à sa mutuelle d'entreprise.


Bon à savoir : si vous apparaissez sur le contrat de mutuelle de votre conjoint, vous ne bénéficierez en revanche pas de la prise en charge à hauteur de 50 % minimum de votre cotisation par son employeur.

Parfois, le choix n'est pas permis. Ainsi, certaines mutuelles d'entreprise sont des mutuelles familiales obligatoires. De ce fait, les salariés doivent affilier toute leur famille (conjoint et enfants).

Si votre conjoint travaille dans le public, cette fois, il n'est pas dans l'obligation de souscrire une mutuelle santé. Toutefois, certains avantages sont offerts avec une participation de l'employeur ou des contrats négociés qui permettent de bénéficier de garanties de qualité à un prix attractif. Là encore, il faut comparer les mutuelles pour savoir s'il ne serait pas intéressant, en tant qu'indépendant, d'être affilié à la mutuelle de votre conjoint.

La souscription d'une mutuelle santé pour indépendants

Il n'existe pas à proprement parler de mutuelle santé pour les indépendants. En effet, il existe des contrats individuels qui s'adaptent aux besoins de chacun. Vous devez faire un comparatif des offres afin de déterminer les garanties qui vous correspondent selon vos habitudes en matière de dépenses de santé.

Il est intéressant de lister vos besoins et de vous poser les bonnes questions :

  • Portez-vous des lunettes ?
  • Avez-vous des problèmes dentaires ?
  • Rencontrez-vous souvent des spécialistes de secteur 2 ?
  • Faites-vous appel aux médecines douces ?
  • Êtes-vous souvent hospitalisé ?
  • etc.

Ce sont ces questions qui vont déterminer le niveau de garanties que vous attendez pour obtenir une véritable couverture.


Mutuelle santé des indépendants : quid de la loi Madelin ?

Certes, les indépendants ne bénéficient pas d'aides. Personne ne prend en charge une partie de leur cotisation, personne ne leur propose un contrat négocié attractif, comment faire pour faire des économies ? La solution est de souscrire un contrat Madelin. Celui-ci s'adresse à tous les travailleurs non-salariés, excepté les autoentrepreneurs, qui de par leur statut ne peuvent déduire de charges.

La loi Madelin a été mise en place pour renforcer les droits des indépendants en leur proposant un avantage fiscal pour leur mutuelle santé, leur prévoyance et leur retraite. En faisant un comparatif de mutuelle santé pour indépendants, vous trouverez des contrats responsables compatibles avec la loi Madelin. Si tel est le cas, vous allez pouvoir déduire le montant de vos cotisations de vos charges d'entreprise. Cela fera mécaniquement baisser votre impôt sur les sociétés ou votre impôt sur le revenu selon votre statut.

C'est un avantage non négligeable qui permet aux indépendants d'être couverts et d'obtenir un complément de remboursement.

Bon à savoir : renseignez-vous auprès de votre comptable ou de votre mutuelle, il existe des plafonds à ne pas dépasser dans le cadre de la loi Madelin.

Comment bien choisir sa mutuelle santé si vous êtes indépendant ?

Nous avons évoqué précédemment les critères de choix, voici à présent comment procéder pour faire le bon choix. Grâce au comparateur de mutuelle santé, les indépendants peuvent librement comparer les devis de nombreuses mutuelles.

C'est simple, il suffit de saisir des informations quant aux niveaux de garanties souhaités pour les soins, l'hospitalisation, l'optique et le dentaire. Ensuite, quelques informations concernant votre profil vous seront demandées. Tout se fait automatiquement, vous recevez rapidement des devis. Vous allez vous apercevoir qu'à garanties égales, il est possible de faire de belles économies sur votre complémentaire santé. De plus, cela est totalement gratuit, il serait dommage de se priver d'un tel outil.