Qu'est-ce qu'une profession libérale ?

Une profession libérale est exercée par un travailleur indépendant dont l'activité consiste en une prestation intellectuelle ou conceptuelle. Le libéral pratique son métier sous sa propre responsabilité en faisant valoir ses compétences et qualifications personnelles.

Certaines professions libérales sont dites :

  • réglementées quand elles sont régies par un Ordre. Posséder un diplôme est alors un prérequis pour pouvoir exercer son métier. C'est le cas par exemple des médecins, architectes, avocats, huissiers, experts géomètres.
  • non réglementées. Ce sont les autres professions libérales, regroupant de nombreux métiers fort divers tels que graphiste, guide touristique, formateur, masseur, agent immobilier. Dans l'absolu, toute personne est en mesure de pratiquer une profession libérale non réglementée, puisqu'aucun diplôme n'est requis. En pratique, qualification et références sont tout de même nécessaires pour réussir.
  • La grande différence entre un libéral et un salarié lambda est le fait qu'il ne touche pas de salaire fixe.

Une couverture sociale différente de celle des salariés

Depuis le 1er janvier 2018, les professions libérales dépendent de la Sécurité sociale pour les indépendants (SSI). Elles n'ont donc pas la même protection sociale que les salariés puisque faisant partie des travailleurs non-salariés.


Les professionnels libéraux peuvent souscrire par eux-mêmes une complémentaire santé, pour compléter le remboursement des frais de santé opérés par la SSI. Ils n'y sont pas contraints mais c'est vivement conseillé s'ils souhaitent bénéficier d'une couverture santé appropriée, en cas de maladie, maternité ou hospitalisation, et adaptée à leur métier.

Les avantages de la mutuelle profession libérale

La couverture assurée par la SSI est généralement insatisfaisante en regard des besoins spécifiques du travailleur libéral. Il est donc pour lui important de sélectionner une mutuelle santé palliant aux défauts de couverture de sa caisse.

Une bonne mutuelle profession libérale prend en charge en partie ou en totalité le ticket modérateur. Pour rappel, celui-ci est la partie des frais de santé restant à la charge de l'assuré.

Les remboursements de la Sécurité sociale sont calculés sur une base et un taux de remboursement. Par exemple :

Tarif de consultation du médecin30 €
Base de remboursement25 €
Taux de remboursement70 €
Montant remboursé par la SSI17,50 € (70% de 25%)
Participation forfaitaire1 €
Montant réellement remboursé par la SSI16,50 €
Ticket modérateur12,50 €

Une bonne mutuelle doit aussi assumer le remboursement :

  • des dépassements honoraires,
  • des soins dentaires et optiques,
  • des frais d'hospitalisation,
  • de l'invalidité.

Certains libéraux associent leur mutuelle et une solution d'épargne, comme dans le contrat Madelin, que nous détaillerons ultérieurement.


Bénéficiant d'aménagements spécifiques à un métier ou corps de métiers, une mutuelle profession libérale est plus efficace qu'une mutuelle classique. Cependant, elle peut être moins performante pour les ayants droit du travailleur libéral.

Comment bien choisir sa mutuelle profession libérale ?

Le choix d'une mutuelle pour le professionnel libéral dépend des attentes du travailleur. Il lui faut donc commencer par définir ses besoins réels, et ceux de sa famille, puis comparer les offres des organismes de mutuelle pour trouver une complémentaire santé performante prenant en compte :

  • les risques associés à son activité professionnelle,
  • les besoins de ses ayants droit.

Les consultations médicales coûteuses étant modestement prises en charge par le régime obligatoire, il est primordial d'y accorder de l'intérêt.

Les garanties indispensables

La mutuelle pour profession libérale doit comprendre des garanties pour :

  • les consultations avec dépassements d'honoraires,
  • l'imagerie médicale avec dépassements d'honoraires,
  • la pharmacie,
  • l'hospitalisation,
  • les équipements optiques,
  • les prothèses dentaires.

Des garanties avantageuses

Pour différencier les offres, des garanties de confort peuvent aider à choisir :

  • Forfaits de remboursements progressifs récompensant la fidélité à l'organisme de mutuelle,
  • Services en ligne comme :
    • L'analyse des devis,
    • Le téléchargement sans formalités d'une attestation fiscale Madelin,
  • Application mobile disponible :
    • Gestion facilitée des dépenses et remboursements,
    • Géolocaliser les réseaux de soins.

Mutuelle pour profession libérale et loi Madelin

La loi Madelin s'adresse à tous les travailleurs non-salariés dont les professions libérales. Elle permet la défiscalisation des cotisations de mutuelle.


Pour pouvoir en bénéficier, le libéral doit remplir trois conditions :

  • être à jour et justifier de ses cotisations aux régimes obligatoires,
  • être redevable de l'impôt sur le revenu BIC ou BNC,
  • souscrire un contrat de mutuelle santé responsable et solidaire.

Ce peut être un contrat individuel ou familial, et le remboursement est plafonné.

Les contrats Madelin présentent par ailleurs des outils d'épargne, de retraite, de prévoyance, en plus de la mutuelle.

Pour pouvoir bénéficier de la déduction fiscale, une profession libérale ne peut souscrire qu'une mutuelle pour profession indépendante respectant le cadre de la loi Madelin.

Une sur-complémentaire pour profession libérale ?

Pour se faire rembourser la part du ticket modérateur non remboursée par sa mutuelle, le professionnel libéral peut souscrire une autre complémentaire, dite de troisième niveau. Cette sur-complémentaire peut couvrir le libéral uniquement ou bien toute sa famille.

Le coût d'une sur-complémentaire santé est plus attractif, puisque la SSI et la première mutuelle ont déjà pris en charge une grande partie des frais de santé.

Si elle n'est certes pas indispensable, elle peut être intéressante pour ceux qui souhaitent s'assurer que leurs frais médicaux seront couverts intégralement ou quasi-intégralement.

Sur-complémentaire et loi Madelin

Une sur-complémentaire est en dehors du cadre de la loi Madelin, ses cotisations ne sont donc pas déductibles fiscalement. Cependant, les garanties offertes peuvent assurer les frais de santé limités par les contrats solidaires et responsables.

En conclusion, le professionnel libéral est affilié à la SSI, une assurance maladie spécifique. Pour bénéficier d'une bien meilleure prise en charge des remboursements médicaux, il lui faut souscrire à une complémentaire santé prenant en compte les spécificités de son activité professionnelle. Les mutuelles Madelin auxquelles il peut prétendre présentent l'avantage de lui octroyer un remboursement plus important de ses dépenses de santé.