À quoi le certificat médical sert-il ?

Cette attestation médicale délivrée par un médecin permet d'attester de votre état de santé.

De manière générale, on pense certificat médical pour la pratique d'une activité sportive. Aussi, dès lors que vous vous inscrivez dans un club, vous devez présenter un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de votre sport. Non seulement cela vous permet de vous assurer que vous pouvez bien faire du sport et que votre santé n'est pas un frein, mais c'est aussi une manière pour les clubs de se protéger en cas d'accident.

Le certificat médical peut également être demandé lorsqu'un enfant est malade et qu'il ne se rend pas à l'école. Notez que ce certificat est obligatoire dès lors que l'enfant souffre d'une maladie contagieuse telle que :

  • la coqueluche ;
  • la rougeole ;
  • la méningite à méningocoque ;
  • les oreillons ;
  • la gale ;
  • l'hépatite A ;
  • le syndrome grippal épidémique ;
  • etc.

Ce certificat permet à une personne handicapée de faire une demande auprès de la maison départementale des personnes handicapées pour obtenir un droit.


Pour autoriser le déclenchement des opérations funéraires, la famille d'un défunt doit obtenir un certificat médical attestant le décès.

Hormis dans le cadre d‘une pratique sportive, selon le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé, le certificat médical peut être exigé par un organisme uniquement dans les cas suivants :

  • maladie contagieuse ;
  • décès ;
  • handicap ;
  • lésions et traumatismes.

Bon à savoir : un assureur ne peut pas vous demander de certificat médical. Il peut tout au plus vous faire remplir un questionnaire de santé.

Quelles sont les informations contenues dans un tel certificat ?

Ce certificat présente des informations quant à l'état de santé ou quant au décès de la personne.

On retrouve ainsi vos coordonnées, celles du médecin, l'avis médical rendu et le cachet du professionnel. Sans ce cachet, le certificat médical ne peut être valable puisqu'il doit impérativement être établi par un professionnel de santé.

Comment obtenir un certificat médical ?

C'est simple, il suffit de vous rendre chez votre médecin traitant qui est parfaitement habilité à vous délivrer un certificat médical. Il devra en amont réaliser les examens nécessaires selon la nature de la demande.

Le médecin peut parfaitement refuser de vous remettre un certificat. Par exemple, pour la pratique d'un sport très physique, s'il détecte au cours de son examen des problèmes au niveau cardiaque, il est en droit, pour vous protéger, de ne pas vous délivrer ce précieux sésame.


S'il peut refuser pour protéger votre santé, sachez que sa responsabilité est engagée. S'il vous permet de faire du sport et que vous avez un accident cardiaque par exemple durant sa pratique, il est responsable sur le plan légal. Vos proches peuvent parfaitement se retourner contre lui et demander réparation.

Quelle est la validité d'un certificat médical ?

La validité d'un certificat médical varie selon sa nature. Pour un enfant malade, il n'est pas véritablement question de validité, le certificat a pour objectif d'attester de son absence durant une période donnée.

C'est plutôt en matière de certificat sportif que l'on évoque une validité. Aussi, pour pratiquer votre activité physique et sportive, vous devez être à même de présenter un certificat de moins d'un an. Toutefois, certaines pratiques sportives n'imposent aujourd'hui un certificat médical que tous les trois ans, sauf si, entre-temps, vous avez été victime de blessures.

Doit-on payer pour obtenir ce document ?

Pour la plupart des certificats, à l'image du certificat de décès, la question ne se pose pas. La prestation du médecin est naturellement remboursée par la Sécurité sociale et la mutuelle santé.

En revanche, la donne est différente lorsqu'il s'agit d'un certificat médical pour la pratique d'un sport. En théorie, le certificat médical pour le sport est payant. Toutefois, si vous faites une demande de certificat lors d'une consultation pour un autre motif, vous pouvez obtenir un remboursement.


La mutuelle santé rembourse-t-elle le certificat médical ?

La mutuelle rembourse le certificat médical dès lors que la Sécurité sociale le rembourse elle-même. Aussi, pour une consultation à 25 € chez un médecin généraliste, la Sécurité sociale prend en charge 70 % et la mutuelle santé 30 %.

Notez bien qu'il s'agit ici du tarif conventionné. Si des dépassements d'honoraires sont pratiqués par votre médecin, la Sécurité sociale ne les prend pas en charge. Aussi, vous devez bénéficier d'une mutuelle performante qui assure le remboursement de ces frais complémentaires. Si tel n'est pas le cas, songez à changer de mutuelle.

Comment trouver une mutuelle protectrice et pas chère ?

Il est nécessaire, pour cela, de faire un comparatif. Avec lecomparateurassurance.com, quelques minutes suffisent pour faire des économies non négligeables chaque année sans pour autant rogner sur les garanties.

Il n'est pas question ici de trouver le contrat le moins cher à tout prix. L'objectif est de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Votre complémentaire santé doit correspondre à votre profil en matière de dépenses de santé et vous assurer des remboursements à la hauteur de vos attentes.

Avec l'établissement du certificat médical, nous avons évoqué les dépassements d'honoraires. Tous les contrats de mutuelle santé ne les prennent pas en charge. Si vous êtes amené à consulter régulièrement des médecins de secteur 2, mieux vaut prévoir une prise en charge de ces dépassements. L'objectif est, in fine, de réduire votre reste à charge, et pas uniquement le montant de votre cotisation.

Prenez le temps de faire un comparatif des différents devis et faites le meilleur choix pour votre porte-monnaie et votre santé.