Sevrage alcoolique : les solutions

Si vous rencontrez un problème de consommation d'alcool, il existe des solutions pour vous libérer de cette addiction. S'il n'existe pas de cure thermale pour le sevrage alcoolique, certains établissements accueillent les personnes alcooliques. Deux modes de prise en charge sont proposés à savoir:

  • le sevrage résidentiel: vous restez durant une semaine à trois mois dans un établissement spécialisé;
  • le sevrage ambulatoire: cette fois, vous prenez un traitement et bénéficiez d'un suivi médical tout en continuant à résider dans votre environnement habituel.

Selon l'établissement qui vous accueille pour votre cure de désintoxication à l'alcool, vous pouvez bénéficier d'un remboursement par la Sécurité sociale et la mutuelle santé.


Les addictions traitées par une cure thermale

Si la cure thermale pour un sevrage alcoolique n'existe pas, il existe aujourd'hui une solution pour le sevrage tabagique. La cure thermale combine deux prises en charge: un accompagnement psychologique et des soins hydrothermaux. Pour la thérapie interviennent des tabacologues, des psychologues et des sophrologues. Ces professionnels apprennent à la personne dépendante à adopter une meilleure hygiène de vie tandis que les soins permettent de travailler sur les voies respiratoires et le stress.

La cure dure trois à douze jours et propose en outre des activités physiques et des ateliers.

Avec une cure thermale, il est également possible de lutter contre l'addiction aux psychotropes. Stress, angoisse, troubles du sommeil, de plus en plus de Français sont amenés à consommer régulièrement des psychotropes. Des cures thermales proposent une prise en charge des personnes dépendantes aux benzodiazépines. Un programme de trois semaines est proposé avec:

  • des douches thermales;
  • des bains bouillonnants;
  • des séances de remise en forme;
  • un suivi médical avec notamment un psychologue.

La cure thermale est-elle remboursée?

Le remboursement de la cure thermale est assez spécifique. Il faut remplir un certain nombre de conditions. Il existe aujourd'hui une liste de 12 maladies prises en charge par l'Assurance Maladie, à savoir:

  • les affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • les affections digestives et maladies métaboliques ;
  • les affections psychosomatiques ;
  • les affections urinaires et maladies métaboliques ;
  • la dermatologie ;
  • la gynécologie ;
  • les maladies cardioartérielles ;
  • la neurologie ;
  • la phlébologie ;
  • la rhumatologie ;
  • les troubles du développement chez l'enfant ;
  • les voies respiratoires.

Mais ce n'est pas tout. Pour obtenir un remboursement de votre cure thermale par la Sécurité sociale, vous devez remplir les conditions suivantes:

  • l'établissement doit être agréé et conventionné par l'Assurance Maladie;
  • une seule cure thermale par année civile pour la même affection;
  • la cure thermale doit être prescrite par un médecin;
  • un accord de prise en charge doit être communiqué en amont;
  • la cure doit proposer un traitement de 18 jours effectifs et ne pas être interrompue (sauf cas exceptionnels).

    Comment obtenir une prise en charge pour votre cure thermale?

    En premier lieu, votre médecin vous prescrit votre cure et remplit un formulaire. Il indique alors l'affection qui doit être soignée ainsi que l'établissement choisi.


    De votre côté, vous remplissez une déclaration de ressources. Vos revenus vont impacter votre prise en charge pour les frais annexes tels que le transport ou l'hébergement.

    Vous recevez ensuite, en cas d'accord de l'Assurance Maladie, un document nommé «prise en charge administrative de cure thermale et facturation». Un volet est à remettre à votre médecin, le deuxième à l'établissement thermal. Un troisième volet concerne le transport et l'hébergement si une prise en charge est envisageable au regard de vos revenus. Il sera rempli par vos soins et retourné à l'Assurance Maladie au terme de votre cure.

    Quels sont les frais pris en charge par la Sécurité sociale pour votre cure thermale?

    La Sécurité sociale rembourse le forfait de surveillance médicale qui correspond à la prise en charge de tous les actes médicaux réalisés durant la cure thermale. Elle rembourse 70 % du tarif conventionnel qui est de 80 € pour un médecin conventionné et de 6,86 € pour un médecin non conventionné.

    Elle peut également prendre en charge des actes spécifiques, eux aussi remboursés à hauteur de 70 % du tarif de convention.

    Le forfait thermal correspond quant à lui aux soins thermaux réalisés durant la cure. La prise en charge est, cette fois, de 65 % du tarif de convention qui est défini selon l'affection.


    Prise en charge des frais d'hébergement et de transport

    Si vos revenus le permettent, la Sécurité sociale vous rembourse 65 % sur la base d'un billet SNCF aller-retour en 2e classe. Attention toutefois, la Sécurité sociale ne vous remboursera pas plus que les dépenses réellement engagées.

    Quant aux frais d'hébergement, ils sont pris en charge à hauteur de 65 % sur la base d'un forfait de 150,01 €.

    Quelle mutuelle santé pour votre cure thermale?

    Que vous choisissiez une cure de sevrage alcoolique ou une cure thermale pour traiter d'autres affections, la mutuelle santé s'impose. Vous l'aurez compris au fil de ce guide, la Sécurité sociale ne prend en charge qu'une partie de vos dépenses. Il est donc nécessaire d'obtenir un complément.

    Le remboursement de votre complémentaire santé sera fonction du niveau des garanties souscrites. Aussi, nous vous invitons à faire un comparatif des mutuelles santé avec Lecomparateurassurance.com. C'est simple, rapide et gratuit et de belles économies vous sont promises tout en vous permettant d'obtenir des remboursements à la hauteur de vos besoins.