Qu'est-ce que l'homéopathie?

Il s'agit d'une médecine douce dont la vocation est d'apporter le moins possible d'éléments nocifs à notre corps. Ce concept qui a vu le jour au 18e siècle grâce à Samuel Hahnemann a pour vocation d'inciter le corps à se soigner lui-même. On utilise une substance qui crée le symptôme pour lutter contre l'affection.

On utilise également un principe de dilution d'une goutte de substance mélangée à 99 gouttes de solvant. Plus l'opération est répétée, plus le CH augmente. Si vous consommez de l'homéopathie vous-même, vous avez certainement constaté que sur les tubes étaient indiqués des chiffres tels que 9 CH, 15 CH, 30 CH, etc.


Bon à savoir: si une autorisation de mise sur le marché s'impose pour vendre un médicament homéopathique, il n'est pas nécessaire, contrairement à un médicament traditionnel, de présenter des études cliniques pour en prouver l'efficacité.

Plus de remboursement pour l'homéopathie depuis 2021

Depuis le 1er janvier 2021, les traitements homéopathiques ne sont plus remboursés par la Sécurité sociale. Ce déremboursement annoncé fait suite à de nombreuses baisses de la prise en charge au fil des années:

  • 1984 : remboursement à hauteur de 65 %;
  • 2003 : remboursement à hauteur de 35 %;
  • 2011 : remboursement à hauteur de 25 à 30 %;
  • 2020 : remboursement à hauteur de 10 à 15 %;
  • 2021 : aucun remboursement.

Pourquoi un déremboursement de l'homéopathie ?

Pour être remboursé par la Sécurité sociale, un médicament doit prouver son efficacité. Or, depuis quelques années, celle de l'homéopathie était remise en cause par les scientifiques. Aussi, la Haute Autorité de Santé a décidé de mener une étude sur 24 affections, 1 200 médicaments, et ce sur une durée de 9 mois.

Selon l'HAS, les traitements homéopathiques n'ont pas prouvé leur efficacité pour les pathologies concernées par cette étude. Il est ainsi ressorti de celle-ci que l'homéopathie n'avait pas permis de réduire la consommation d'autres médicaments ni le nombre d'hospitalisations et qu'elle n'avait pas amélioré la qualité de vie des patients.


La consultation chez un homéopathe est-elle remboursée ?

Si l'homéopathie est considérée comme une médecine douce, elle est tout de même enseignée aux futurs médecins. De ce fait, un homéopathe est aussi un médecin généraliste qui a choisi de proposer à ses patients une alternative. Dès lors que vous vous rendez chez votre médecin traitant qui est également homéopathe, vous bénéficiez d'un remboursement à hauteur de 70 % du tarif de convention qui est de 25 €, à savoir 17,50 € (moins 1 euro de franchise).

La mutuelle peut-elle rembourser l'homéopathie ?

Oui, c'est possible. Lorsque la Sécurité sociale remboursait ce type de traitement, la mutuelle, selon le contrat souscrit, venait compléter la prise en charge de l'Assurance Maladie.

Aujourd'hui, la donne est différente. L'homéopathie est considérée définitivement comme une médecine douce et s'inscrit ainsi dans une formule spécifique au même titre que l'ostéopathie ou l'acupuncture.

Aussi, c'est le choix de votre mutuelle santé qui va influer sur le montant de votre remboursement d'homéopathie.

Nous vous invitons donc à faire un comparatif des mutuelles santé pour trouver l'offre la plus attractive. Lecomparateurassurance.com vous permet d'obtenir des devis de différentes mutuelles afin de déterminer celle qui saura vous offrir la meilleure prise en charge selon vos besoins.


Il est nécessaire de comparer différents remboursements tels que :

  • les dépassements d'honoraires ;
  • la chambre particulière ;
  • l'optique ;
  • le dentaire ;
  • les prothèses auditives ;
  • les médecines douces ;
  • l'automédication.

Ce n'est qu'en comparant les contrats que vous pourrez bénéficier d'une couverture qui correspond à vos habitudes en matière de dépenses de santé. De plus, vous ne prenez aucun risque, comparer est rapide, gratuit et sans engagement.

Comment être remboursé par la mutuelle pour l'homéopathie ?

Auparavant, tout était très simple, vous bénéficiez de la télétransmission. Dès lors que vous alliez en pharmacie, vous présentiez votre carte Vitale et votre carte de mutuelle. La Sécurité sociale vous remboursait sous quelques jours et transmettait à la mutuelle santé les informations pour procéder, à son tour, au remboursement.

Aujourd'hui, la Sécurité sociale ne remboursant plus l'homéopathie, vous ne présentez plus votre carte Vitale. De ce fait, la mutuelle n'est plus informée de vos dépenses. Il est aujourd'hui nécessaire de conserver la facture de votre traitement homéopathique afin de l'envoyer à la mutuelle santé.

C'est en résumé le même principe que lorsque vous consultez un ostéopathe. Celui-ci vous remet une facture que vous devez envoyer à votre mutuelle santé afin qu'elle procède au remboursement.


Bon à savoir : n'oubliez pas de joindre à votre courrier votre numéro de Sécurité sociale ainsi que votre numéro d'adhérent à la mutuelle.

Quant au remboursement de la consultation, aucun changement n'est pas à prévoir. Nous l'avons indiqué, l'homéopathe est avant tout un médecin. À ce titre, il vous permet d'être remboursé totalement dès lors qu'il est conventionné de secteur 1. La prise en charge de la mutuelle pour l'homéopathie est alors de 30 %, soit 7,50 €. En revanche, si votre médecin facture des dépassements d'honoraires, la Sécurité sociale ne les prend pas en charge. De ce fait, il est nécessaire de souscrire une bonne mutuelle pour l'homéopathie et les dépassements d'honoraires afin d'obtenir la meilleure prise en charge. Lorsque vous comparez les mutuelles santé, il vous suffit de regarder le pourcentage inscrit sur le tableau de garanties pour évaluer le niveau de votre remboursement.