Assurances dépendance : les solutions
un service de meilleurtaux.com

Assurances dépendance : les solutions

Assurances dépendances

Voir le comparateur d'assurance dépendance

Avec l'allongement de la durée de vie, les personnes touchées par la dépendance seront plus nombreuses dans les années à venir. On parle d'une hausse de 25% d'ici à 2015. Il est donc urgent de trouver une solution pour éviter que l'allongement de la vie ne soit vu comme un fardeau par les actuels ou futurs retraités.

Assurances dépendance : qu'est-ce que c'est ?

Tomber en dépendance, c'est être dans un état physique et/ou mental qui nécessite l'assistance d'une tierce personne, à temps partiel ou complet. Lorsque cela se produit, les frais de dépendance s'élèvent en moyenne à 1 800 euros par mois pour une personne logée à son domicile et à 2 300 euros dans un établissement adapté. L'Etat a mis en place certaines aides, mais celles-ci ne dépassent pas les 450 euros mensuels.

Les compagnies d'assurance ont donc décidé d'assurer ce risque, au même titre qu'un contrat d'assurance automobile, ou d'un contrat de mutuelle qui assure les dépenses de frais de santé.
Et aujourd'hui, de plus en plus de personnes se tournent vers l'assurance dependance. Il existe, en effet, aujourd'hui des contrats d'assurance qui vous assurent des rentes mensuelles en cas de dépendance. Ceux-ci vous permettent ainsi de faire face à toutes vos dépenses et de continuer à vivre de manière digne et de rester financièrement autonome, sans grever le portefeuille de vos enfants.

Pour être précis, sont jugées dépendantes, les personnes ne parvenant plus à accomplir les tâches ordinaires de la vie courante qui sont :
- se nourrir,
- se laver,
- se déplacer
- s'habiller.

Assurances dépendance : les différents contrats

Il existe des contrats d'assurance dépendance ad hoc, spécialement conçus pour ce risque. De plus en plus de compagnies d'assurance, de mutuelles, d'institutions de prévoyance et de banques disposent de ce type de contrat dans leur panel d'offres. Ces contrats, qui vous versent une somme d'argent, font partie de la branche assurance prévoyance. D'autres assurances dépendance sont plus à rapprocher des contrats d'assistance : dans ce cas, les prestations reçues ne seront pas financières, mais des services tels que l'assistance à domicile, la livraison de repas, etc…

Par ailleurs, il est possible, notamment, de transformer certains contrats d'assurance vie en contrat d'assurance dépendance. Lorsque la perte d'autonomie survient et est constatée par les médecins conseil de l'assureur, une partie du capital épargné sera versée au souscripteur.

De la même manière, si vous avez souscrit à une garantie « épargne retraite », les rentes, prévues à l'origine au terme du contrat, peuvent vous être versées dès l'apparition de la dépendance.

En cas de perte d'autonomie, et quelle qu'en soit la cause, l'assuré bénéficiera d'une rente mensuelle et cela jusqu'à la fin de sa vie.

Pour souscrire à ce type de couverture, il faut en général respecter quelques critères de souscription souvent communs à de nombreux organismes d'assurance:
- Ne pas avoir touché de rente liée à un accident du travail avec un taux supérieur à 40%
- Ne pas toucher de rente d'invalidité
- Ne pas être avoir une maladie qui vous fait bénéficier d'une exonération du ticket modérateur auprès de la Sécurité Sociale,
- Au cours des 5 années précédant votre souscription, ne pas avoir eu un arrêt de travail de plus de 3 mois ou avoir été hospitalisé plus de deux semaines
- Avoir entre 50 et 70 ans
- Et enfin ne pas toucher une pension vieillesse due à l'inaptitude.

Car selon les statistiques, aux yeux de l'assureur, vous représentez plus de risques lorsque vous remplissez l'une de ces conditions. Mais attention, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas souscrire à un contrat d'assurance dépendance, il vous faudra juste, selon l'assureur, vous soumettre à un questionnaire médical.

Assurances dépendance : les rentes

Quelle que soit la formule que vous choisissez, sachez que le montant de la rente est établi en fonction de âge et de votre cotisation. Ainsi, plus vous payez chère votre contrat d'assurance dépendance, plus vos rentes seront élevées en cas de dépendance. Et plus vous serez âgé, plus la rente versée à cotisation équivalente sera faible. Par ailleurs, sachez que la rente dépendance n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu.

De même, pour certains contrats, le montant de la rente est proportionnel au degré de dépendance. En cas de dépendance minime, vous ne toucherez pas une rente très conséquente. Inversement si votre niveau de dépendance est maximal, votre rente le sera également.

Cette différenciation de contrat repose sur l'existence de deux types de dépendance :
- la dépendance totale : quand une personne n'arrive plus à accomplir au moins trois des quatre tâches élémentaires de la vie courante précédemment cités. Dans ce cas, quel que soit le contrat le montant de la rente prévu est versé dans sa totalité.
- La dépendance partielle : lorsque que l'assuré est incapable d'accomplir seul, deux des quatre tâches élémentaires de la vie courante. S'il s'agit d'un contrat qui indemnise la dépendance partielle, l'assuré ne touchera alors qu'un pourcentage de la rente prévue.

Si vous envisagez de souscrire à un contrat d'assurance dépendance ou si vous souhaitez simplement obtenir des devis, le plus simple est de vous rendre sur Internet pour établir un comparatif d'assurance dépendance.