couts frais obseques

Comme dans beaucoup de domaines, le coût d’un même service est variable, il dépend bien souvent de sa qualité. Concernant les frais d’obsèques, c’est la même chose il existe une large gamme de prix, de 3 000 euros à plus de 10 000 euros. Plusieurs facteurs entrent en compte dans le calcul des frais d’obsèques : le mode d’obsèques, la région dans laquelle on se trouve, et les volontés de chacun, évidemment.

Entre 1998 (date de libéralisation du marché des obsèques) et 2008, le coût des obsèques a augmenté de 35% selon l’Association Française d'Information Funéraire (Afif). Une hausse importante qui amène les gens à comparer les différentes offres proposées, même durant cette période douloureuse. Il faut savoir que les entreprises funéraires établissent librement leurs tarifs, il est donc important de les mettre en concurrence et ne pas hésiter à demander des devis.


Les frais d’obsèques : des coûts très variables

Tout d’abord, les prix diffèrent énormément en fonction des régions : l’Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte-D’azur sont les régions les plus chères, suivies du Sud-Ouest et de l’agglomération Lyonnaise. Au contraire, le Nord et l’Est de la France sont les régions les moins chères.

Le coût des obsèques dépend aussi du mode d’obsèques envisagé. La crémation coûte entre 1930 et 3640 euros en province, et entre 2870 et 4290 euros en région parisienne. Le coût d’une inhumation varie entre 2130 et 3640 euros en province, et entre 2740 et 7620 euros en région parisienne.

Des facteurs additionnels peuvent aussi entrer en compte, comme le rapatriement du défunt par exemple, qui peut coûter plusieurs milliers d’euros.

D’autres prestations entrant dans le coût des obsèques

Pour les frais d’obsèques, il faudra aussi prendre en considération :

  • Toutes les prestations commandées à la société de pompes funèbres : toilette mortuaire et soins de conservation du corps (de 50 à 350 euros), fourniture du cercueil (de 400 à 2500 euros), transport du corps (de 250 à 400 euros), location de la chambre funéraire (entre 150 et 300 euros pour 3 jours) ;
  • L’acquisition d’une concession (montant fixé par la commune) ;
  • Le monument funéraire (de 2000 à 5000 euros) ;
  • Les frais administratifs (montant fixé par la commune) ;
  • La taxe d’inhumation et de crémation (de 30 à 500 euros) ;
  • La taxe sur les convois funéraires.