Pourquoi souscrire une assurance décès vie entière ?

L'assurance décès vie entière est un contrat de prévoyance qui a pour vocation de mieux protéger vos proches financièrement. L'objectif est de ne pas ajouter, à la peine de vos proches, des problèmes financiers. Or, si vos revenus sont confortables et que ceux de votre conjoint le sont moins, votre décès aura un impact financier majeur. Bien sûr, il existe d'autres contrats qui permettent de mieux anticiper l'avenir, à l'image de l'assurance-vie ou encore du contrat obsèques.

Toutefois, l'assurance décès vie entière vous assure de verser un capital qui pourra être utilisé librement pour faire face à des dépenses imprévues. Le capital versé dans le cadre du contrat obsèques sert uniquement à régler les frais d'obsèques. L'assurance-vie est un contrat d'épargne disponible. Vous pourriez être amené avant votre décès à vous en servir en cas de besoin. Avec le contrat d'assurance décès vie entière, vos proches sont couverts quoi qu'il arrive.


Qu'est-ce qu'une assurance décès vie entière ?

Il s'agit d'un contrat de prévoyance qui permet d'envisager le versement d'un capital à un bénéficiaire désigné (ou à plusieurs bénéficiaires). Le bénéficiaire est souvent le conjoint. Toutefois, il est possible également de choisir ses enfants ou une personne qui n'appartient pas à la famille. Le choix des bénéficiaires est libre avec ce contrat de prévoyance.

La particularité de ce contrat est de promettre un capital garanti. En clair, quel que soit l'âge du décès de l'assuré, les bénéficiaires se voient verser le montant du capital déterminé à la souscription du contrat.

Attention, toutefois, le fait que le capital soit garanti ne concerne que l'âge du décès. La cause de celui-ci pourrait remettre en cause son versement. Nous aborderons un peu plus loin les différentes solutions offertes par les compagnies d'assurances.

Assurance décès vie entière : quel capital pour vos proches ?

Si l'assurance décès prévoit le versement d'un capital aux proches du défunt, il est intéressant de savoir que plusieurs solutions sont offertes :

  • le versement du capital décès en une fois. Il sera versé suite au décès de l'assuré ;
  • le versement sous forme de rente viagère pour compléter les revenus du conjoint survivant, par exemple ;
  • le versement sous forme de rente éducation pour permettre à un enfant de faire des études.

Faire un comparatif d'assurance décès vie entière pour trouver le meilleur contrat

Si vous recherchez le meilleur contrat pour le versement d'un capital en cas de décès, nous vous invitions à utiliser notre comparateur. Pourquoi ? En comparant les assurances décès vie entière, vous étudierez les offres de chaque compagnie d'assurances, ainsi que leurs tarifs. À capital égal, assurez-vous que le montant de votre cotisation soit le plus faible possible afin de respecter votre budget.


Le prix de l'assurance décès vie entière

Pour l'assurance décès vie entière, le montant de la cotisation est variable selon un certain nombre de facteurs. Les assureurs ont pour vocation d'assurer un risque et de l'anticiper au mieux. Pour déterminer le tarif de l'assurance décès vie entière, ils prennent en compte :

  • le montant du capital : il est évident que la cotisation ne peut être identique pour un capital de 20 000 € et pour un capital décès de 200 000 € ;
  • l'âge du souscripteur : le fait de souscrire jeune une assurance décès vie entière permet d'étaler les cotisations et ainsi de payer moins cher chaque mois ou chaque année ;
  • l'état de santé de l'assuré : la compagnie d'assurances doit veiller à ce qu'il cotise assez longtemps pour constituer son capital. Pour cela, l'assuré doit remplir un questionnaire médical. Celui-ci permet de mieux connaître son état de santé, ses antécédents et donc le risque de décès prématuré ;
  • la nature du contrat : avec une assurance vie entière, l'assureur est certain de verser le capital, ce qui va impacter à la hausse le montant de la cotisation. Attention, toutefois, aux exclusions au contrat. Certains types de décès ne sont pas garantis selon les contrats et les conditions générales de celui-ci.

Les autres solutions pour payer votre assurance décès moins cher

Vous recherchez un contrat d'assurance décès pas cher ? Le contrat d'assurance décès vie entière n'est peut-être pas la solution. Avec son capital garanti, il est nécessairement plus cher que le contrat d'assurance décès temporaire. Mais, cette fois, vous cotisez à fonds perdu. Qu'est-ce que cela signifie ? Tout simplement, votre capital ne peut être versé que jusqu'à un certain âge. Par exemple, si votre contrat détermine que votre assurance court jusqu'à vos 80 ans, si vous n'êtes pas décédé à cet âge, le capital n'est pas versé. Le risque est donc moindre pour les assureurs.

Au-delà de ces considérations temporelles, sachez qu'il existe deux types de contrats d'assurance décès :

  • l'assurance décès simple, qui permet un versement du capital en cas de décès accidentel ou à la suite d'une maladie ;
  • l'assurance décès toutes causes, qui permet cette fois d'être couvert pour d'autres types de décès. C'est le cas par exemple du suicide, même si un délai de carence de 12 mois s'applique généralement. Faites un comparatif des assurances décès vie entière toutes causes pour vous assurer de souscrire un contrat offrant une couverture complète afin de mieux protéger vos proches en cas de décès.

Quelle fiscalité pour l'assurance décès vie entière ?

Une fiscalité spécifique s'applique pour l'assurance décès (vie entière ou temporaire).

  • Pour les cotisations versées avant vos 70 ans, seule la prime de la dernière année est imposable à hauteur de 20 % avec un abattement fiscal de 152 200 euros.
  • Pour des primes versées après vos 70 ans, l'ensemble des cotisations versées après le 70e anniversaire entre dans le cadre des droits de succession avec un abattement fiscal de 30 500 euros.