Assurance décès ▷ Comment vos cotisations sont-elles calculées ?
un service de meilleurtaux.com

Cotisation

Souscrire une assurance décès, c'est souscrire une assurance permettant de vous couvrir en cas de malheur. Ce type d'assurance permet de dédommager vos proches et permet ainsi d'assurer leur avenir.

Assurance décès : comment déterminer le montant de vos cotisations ?

En assurance décès, le montant des cotisations à payer dépend de plusieurs facteurs :

  • votre âge. En effet, plus vous êtes âgé, plus les montants à payer seront élevés. Il faut savoir, que la souscription d’une assurance décès peut avoir lieu, dans la majorité des cas, entre 18 et 70 ans. Ainsi, les montants des cotisations varient fortement selon l’âge ;

assurance décès impact âge sur le tarif

  • le capital garanti choisi : en toute logique, plus le capital garanti choisi est élevé plus le montant de vos cotisations sera élevé. Il est ainsi recommandé de s’assurer le plus tôt possible avec un capital garanti élevé, quitte à le faire diminuer au fur et à mesure, une fois que votre patrimoine prend de la valeur ;
  • les garanties souscrites : plusieurs garanties vous seront proposées par les assureurs. Par exemple, vous pourrez souscrire une garantie assistance psychologique, une protection juridique ou encore le rapatriement du corps. In fine, plus les garanties sont nombreuses, plus vos cotisations seront élevées ;
  • votre état de santé et votre mode de vie : Soyez vigilant, au moment de souscrire une assurance décès, certains assureurs pourront vous demander de remplir un questionnaire santé et d’effectuer une visite médicale. Ainsi, un état de santé fragile aura un impact fort sur le montant de vos cotisations. Il en va de même si vous fumez ou non. En effet, un fumeur paiera beaucoup plus cher qu’un non-fumeur.

Les 2 types de contrat d’assurance décès

Au moment de souscrire votre assurance décès, vous aurez le choix soit de souscrire un contrat à durée limitée soit d’un souscrire un pour la vie entière.


L’assurance temporaire décès

L’assurance temporaire décès a pour spécificité d’être valable uniquement pendant une période bien déterminée. Ainsi, vous percevrez vos cotisations si vous décédez durant la période de souscription du contrat.

Dans le cas où vous êtes encore en vie à l’échéance du contrat, aucun capital ne vous sera reversé. Ici, on parle de cotisations versées « à perte ». Si vous êtes dans ce cas, votre contrat d’assurance décès sera résilié et le capital qui a été accumulé sera conservé par votre assureur.

À l’inverse, si le décès survient durant la période de validité du contrat, toutes vos cotisations seront reversées à vos proches.

La souscription d’une assurance temporaire décès est donc risquée. Elle peut cependant être utile si elle doit permettre de se couvrir pour une période bien précise, comme notamment lors de la souscription d’une assurance emprunteur ou d’une rente éducation (garantissant une rente pour vos enfants, durant une période donnée).

L’assurance décès vie entière

Pour éviter toutes déconvenues, il est recommandé de souscrire une assurance décès vie entière. En effet, ce type de contrat garantie, dans tous les cas, le versement d’un capital pour vos proches.

L’assurance décès vie entière se repose sur deux principes fondamentaux :

  • celui-ci est souscrit pour une durée indéterminée et prend uniquement fin lorsque le décès survient. On parle ici, d’un contrat à « garantie viagère » ;
  • le capital versé, in fine, revient uniquement aux bénéficiaires mentionnés dans le contrat. Ce point diffère d’une assurance vie classique où l’épargne revient directement au souscripteur.

À la différence de l’assurance temporaire décès, les cotisations sont plus élevées. En effet, pour ce type de contrat, l’assureur est certain de devoir verser le capital. Ici, il est impossible de prédire la survenance du décès.

De même, lors de la souscription d’une assurance décès vie entière, il est possible y inclure une clause de rachat. Celle-ci vous permet de récupérer tout ou partie du capital si les bénéficiaires de votre contrat n’ont pas accepté son bénéfice.

*Tarif constaté sur LeComparateurassurance.com le 7 décembre 2017 pour un contrat d'assurance obsèques pour une personne de 40 ans habitant à Bordeaux et un capital souscrit de 1000€.