Qu'est-ce que l'assurance décès ?

Cette assurance a pour vocation de préserver vos proches après votre décès. Non obligatoire, elle reste conseillée pour éviter les conséquences financières d'un décès parfois prématuré.

Il s'agit d'un contrat de prévoyance ou d'assurance-vie qui offre à vos proches une rente ou un capital. Il peut être souscrit de manière individuelle ou collective, il est automatiquement inclus lorsque vous souscrivez un prêt.

À quel âge souscrire une assurance décès ?

Un accident de la vie peut toucher chacun d'entre vous. Sans être pessimiste, il reste préférable d'être prudent et prévoyant pour préserver vos proches. Aussi, il n'existe pas d'âge pour souscrire un contrat d'assurance décès.


Les deux types d'assurance décès

Vous avez la possibilité de souscrire deux types d'assurance décès pour protéger financièrement vos proches.

L'assurance décès temporaire

Il s'agit d'un ensemble de garanties qui vous assure sur une période donnée si vous décédez avant la fin de votre contrat. Au terme de celui-ci, si vous êtes toujours en vie, le contrat ne s'applique plus et vous ne récupérez pas les cotisations versées. C'est une assurance à fonds perdus dès lors que le décès de l'assuré n'intervient pas en cours de contrat.

Ce contrat d'assurance peut être souscrit dans le cadre d'un crédit, notamment d'un prêt immobilier. Il peut être souscrit également pour financer les études de vos enfants. Cette fois, c'est vous qui décidez de la durée de cotisation et de l'âge jusqu'auquel votre enfant peut bénéficier de sa rente.

L'assurance décès vie entière

Cette fois, le contrat prend fin uniquement à votre décès. L'objectif est de permettre à vos proches de bénéficier d'une rente ou d'un capital pour pallier le manque de revenus lié à votre décès. Cela peut aussi permettre de financer vos obsèques selon le type de contrat choisi.

Les garanties associées au contrat d'assurance décès

Vous pouvez parfaitement choisir un contrat complet avec des garanties supplémentaires pour vous protéger en cas d'accident de la vie, à savoir :

  • la garantie incapacité de travail ;
  • la garantie invalidité ;
  • la garantie perte d'emploi.

Ces garanties complémentaires ont pour vocation de préserver la santé financière de votre famille si vous ne pouvez plus subvenir à vos besoins.


La garantie perte d'emploi est souscrite dans le cadre d'une assurance de prêt pour prendre en charge les mensualités si vous perdez votre emploi et que cette perte n'est pas de votre fait.

Quel est le prix d'une assurance décès ?

Le tarif appliqué par les assureurs est très variable. Il ne peut exister de coût standard dès lors qu'il existe différents types d'assurances décès et que chaque compagnie d'assurances va assurer un risque spécifique.

Par exemple, pour une assurance décès dans le cadre d'une assurance de prêt, le prix est un pourcentage du montant emprunté en tenant compte de votre état de santé et de votre âge.

De manière générale, le prix d'un contrat d'assurance décès est déterminé selon :

  • l'âge du souscripteur ;
  • le montant du capital ou de la rente que vous souhaitez ;
  • vos revenus ;
  • le type de contrat ;
  • les garanties souscrites ;
  • l'état de santé général (antécédents médicaux sur les 5 ou 10 dernières années en prenant en compte le droit à l'oubli, traitements récurrents, etc.). Vous devez alors remplir un questionnaire médical.

Aussi, tandis que certaines assurances vous promettent un capital de 20 000 à 120 000 € pour une cotisation à partir de 15 € par mois, d'autres vous permettent de bénéficier d'un capital de 2 000 à 32 000 € pour une cotisation dès 3 € par mois.


Si de nombreux paramètres entrent en ligne de compte, c'est essentiellement le montant du capital décès versé au bénéficiaire après un accident ou une maladie qui va déterminer le tarif de votre assurance décès.

Comparer les assurances décès pour trouver le meilleur contrat

Que vous souhaitiez un capital obsèques, le versement d'un capital pour améliorer la situation financière de vos proches après votre décès ou un capital pour couvrir les frais de scolarité de vos enfants, vous devez choisir le meilleur contrat d'assurance décès.

Faire un comparatif permet d'avoir une vue d'ensemble des contrats d'assurance des différents acteurs du marché pour verser un capital digne de ce nom. Si vous souhaitez simplement payer les pompes funèbres pour l'organisation de vos obsèques, un capital assez faible suffira. En revanche, pour améliorer le niveau de vie de vos proches durablement après votre décès, vous devez envisager une assurance prévoyance solide. Dans ce cas, la prime mensuelle sera plus élevée.

Pour réduire le prix de votre assurance temporaire ou vie entière, le comparateur d'assurances s'impose. Quelques minutes suffisent pour trouver les types de contrats qui vous correspondent. Comparez les prix et réduisez votre cotisation tout en vous assurant que le capital versé au bénéficiaire sera à la hauteur de vos attentes.


La souscription d'un contrat d'assurance décès peut ensuite se faire en ligne chez certains assureurs. Pour d'autres, vous aurez besoin de vous rendre en agence ou d'échanger avec un conseiller.

Un contrat de volontés pour mieux organiser vos funérailles

Si l'assurance décès permet de préserver financièrement vos proches grâce au capital souscrit, n'oubliez pas que le décès engendre des démarches administratives lourdes. Sachez que vous pouvez souscrire un contrat de volontés pour déterminer l'organisation des obsèques. Inhumation ou crémation, musiques, etc., inscrivez noir sur blanc vos dernières volontés pour aider vos proches.

Les contrats de volontés peuvent être souscrits auprès d'une entreprise de pompes funèbres.