L'entretien des radars

Selon un document publié dans le Projet de Loi de Finances 2014, les radars automatiques vont faire entrer plus de 800 millions d'euros dans les caisses de l'état en 2013.

Les recettes issues des radars automatiques seront cette année en hausse de plus de 6% par rapport à l'année 2012. Les pouvoirs publics comptent également sur une hausse de plus de 8% en 2014, soit environ 70 millions d'euros supplémentaires.

Une manne financière supplémentaire pour les finances publiques, qui s'explique par le déploiement de nouveaux dispositifs de contrôles automatiques, ainsi que par l'entrée en vigueur d'accords européens pour la verbalisation des automobilistes étrangers.


Le document divulgué dans le projet de loi de finances 2014 indique également le coût des radars automatiques : environ 220 millions d'euros pour l'année 2013. Ce coût inclut la remise en état des radars vandalisés, l'entretien des radars embarqués dans les véhicules, mais également, plus surprenant, les frais télécoms d'envois des PV au Centre National de Traitement. La facture "téléphonique" s'élève en effet à plus de 4 millions d'euros par an.

Un radar rapporte donc en moyenne 138 000 euros par an à l'état, déduction faite des frais d'entretien nécessaires à son bon fonctionnement. En 2012, le nombre de morts sur les routes françaises a été réduit de 7.8%.