Le député socialiste Christian Eckert, rapporteur de la commission des finances, souhaite s'attaquer à la fiscalité de l'assurance vie, qu'il trouve "trop avantageuse".

Le député estime en effet que la fiscalité assurance vie est trop avantageuse pour les plus-values réalisées et en cas de transmission de capital. Il propose, dans une interview accordée au quotidien Le Monde plusieurs mesures qui pourraient remédier à ce problème.

M. Eckert propose par exemple de réduire le montant de l'abattement de 4600 euros, au delà duquel les plus-values sont taxées pour les assurances vie souscrites il y a plus de 8 ans. Il préconise par ailleurs d'augmenter le taux de taxation assurance vie pour les contrats d'assurance vie détenus depuis plus de 8 ans, et d'abaisser à 100 000 euros le plafond des transmissions sans application des droits de succession.

Cependant, afin de faire participer l'assurance vie à l'économie du pays, le député propose de conserver une fiscalité attractive pour les contrats orientés vers l'économie.