Un nouveau ligament dans le genou

Après une description succincte au 19e siècle, la structure ligamentaire du genou est tombée dans l'oubli. À notre époque où l'imagerie médicale dévoile les moindres recoins du corps humain, des médecins belges semblent avoir fait la découverte d'un nouveau ligament.

Ce ligament récemment révélé, nommé le "ligament antéro-latéral" (LAL), pourrait avoir une place importante concernant l'instabilité rotatoire du genou. Celle-ci peut subsister malgré une opération chirurgicale réussie suite à une rupture du ligament croisé antérieur (LCA).

Les chirurgiens belges, Steven Claes et Johan Bellemans, témoignent que le ligament antérolatéral (LAL) a été constaté lors de la dissection fine de 40 paires de genoux de cadavres humains sur les 41 paires examinées, soit dans 97% des cas. La naissance du ligament se trouve sur une proéminence latérale du condyle fémoral c'est-à-dire l'extrémité inférieure du fémur. Son autre extrémité se situe sur la terminaison supérieure du tibia, en avant.