Les prix réglementés du gaz devraient décroître légèrement de 0,1 à 0,3 %, au 1er décembre, selon les modes d'utilisation.9 millions de foyers sont restés fidèles à GDF Suez et ses régies locales, sur 11 millions de ménages français abonnés au gaz concernés.

Cependant, sur l'année 2013, les prix du gaz auront augmenté au final entre 0,7 et 0,8 %, la baisse de décembre inclue. Suite à une réforme adoptée fin 2012, les tarifs réglementés du gaz naturel sont corrigés tous les mois. Et ils sont depuis, essentiellement à la baisse grâce à une rectification de la formule de calcul, qui a été rendue moins soumise aux prix du pétrole brut et est donc en principe plus propice aux consommateurs.