Pierre Gattaz revient sur les mesures qui opposent le patronat et le gouvernement ces derniers mois. "Nous avons un système très généreux (...) C'est un système qui n'est pas suffisamment incitatif pour que les gens reprennent du travail", s'est exprimé Pierre Gattaz au micro d'Europe 1-Le Monde-i < télé. "nous souhaitons pousser sur l'incitation." Il a en effet critiqué le fait que Michel Sapin, ministre du Travail s'est dressé contre toute baisse des indemnités chômage.

« (…) si des ministres commencent à dire 'on vous donne l'objectif' avant de commencer, on ne va pas pouvoir commencer », a prévenu Pierre Gattaz.

"Il n'est pas possible de garder un déficit de cinq milliards d'euros tous les ans", a-t-il précisé. "Nous allons nous donner trois ans pour le réduire à zéro. Il faut regarder tous les paramètres."