Médecins intérimaires trop payés

En l'espace de dix ans, les hôpitaux ont assisté à une arrivée croissante des médecins intérimaires. C'est ce que démontre le rapport du député PS de l'Isère Olivier Véran. Les 6000 médecins intérimaires sont mieux payés que les autres : en moyenne 650 euros nets la journée et 1300 pour une garde. Un salaire mirobolant auquel on peut ajouter les frais. Cela engendre un surcoût non négligeable pour les hôpitaux : 500 millions d'euros par an.

Certains médecins sont ainsi payés pour des gardes qu'ils n'ont pas effectuées ou déclarés à temps plein alors qu'ils ne travaillent qu'à temps partiel. Pourtant, les sanctions à l'encontre des directeurs initiant ces fraudes sont rares puisque c'est la continuité des soins qui prime.

Le danger, c'est donc la mauvaise répartition des médecins qui ont logiquement tendance à se diriger uniquement là où ils seront très bien payés. Ainsi, nombreux sont les postes de praticiens ou d'anesthésistes qui ne trouvent pas de candidats. Les démissions (hors départ à la retraite) ont également explosées en 2012.