Début 2014, suite à la négociation concernant la formation professionnelle menée avec succès, le patronat et les syndicats ont décidé de se pencher sur la nouvelle convention d'assurance chômage qui risque d'être complexe. Elle remettrait en cause les conditions d'indemnisation des chômeurs. En effet, le patronat souhaiterait renforcer les règles d'indemnisation afin de favoriser un retour à l'emploi et de réduire le déficit de l'Unedic. Cependant, les syndicats s'y opposent fermement ainsi qu'une partie du gouvernement.

Le débat sur l'assurance chômage est attendu dès janvier, bien qu'il était prévu en octobre 2013. Il devrait mettre fin ou tout au moins inhiber les 5 milliards d'euros s'ajoutant chaque année au déficit du régime de l'assurance chômage (Unedic). Les débats seront certainement brûlants.