Assurance vie : l'arrivée des contrats euro-croissance et vie-génération

La réforme de l'assurance vie, dévoilée par le gouvernement le mois passé, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, prévoit la création de deux nouveaux types de produits. Ces nouveaux produits d'assurance vie devraient voir le jour à l'été 2014, selon le Parisien.

Les fonds euro-croissance se situent à mi-chemin entre les contrats d'assurance vie en euros et en unités de compte. Les sommes investies sur ce type de contrat ne seront garanties qu'après une période de 8 ans. Les fonds euro-croissance devraient permettre aux assureurs vie d'investir dans des actifs plus risqués. Il sera possible pour les clients assurance vie de déplacer l'argent sur ces nouveaux contrats euro-croissance, sans perdre les avantages fiscaux.


Le 2ème type de contrat d'assurance vie concerné est celui concernant les PME, le logement et l'économie sociale et solidaire. Ne disposant pas officiellement encore d'un nom (on parle de contrats "vie génération"), les sommes investies sur ce type de contrat devront l'être à au moins 33% sur des des secteurs utiles au développement de l'économie, en l'échange de divers avantages fiscaux.

La réforme de l'assurance vie, désormais validée par le Conseil Constitutionnel, va donc aboutir à la création de nouvelles opportunités de placement pour les épargnants, à partir de l'été prochain à en croire Le Parisien.

Selon le journal, les contrats euro-croissance permettent de cumuler les avantages des fonds en euros et des assurances vie en unité de compte : " le capital de l'investisseur sera ainsi garanti, à condition de laisser pendant huit ans son épargne sur ce produit, mais l'argent sera investi principalement en actions".

Les contrats d'assurance vie "Vie Génération" concerne les particuliers souhaitant privilégier la transmission de leur patrimoine. Bénéficiant d'un abattement de 20%, une partie de la somme investie doit l'être dans l'économie utile au développement économique.