L'hypocondrie

Le film « Supercondriaque » de Danny Boon en salle actuellement, ne semble pas être sorti de l'imaginaire des scénaristes. En effet d'après une étude Ifop-Capital image, 32% des sondés disent avoir peur d'être atteints d'une maladie dès lors qu'ils ont un symptôme. 13% ont cette angoisse alors même qu'ils n'ont aucun symptôme.

L'explication avancée par le Pr Michel Lejoyeux, psychiatre à l'hôpital Bichat à Paris, serait les nombreuses contradictions concernant les soins : « si je me fais vacciner, il y a des dangers, si je ne le fais pas, aussi », ironise-t-il. L'angoisse massive est également amplifiée par les différentes campagnes de santé publique.


Stratégie de surinformation ou d'évitement, les réactions sont variées. 74% de ces malades imaginaires font des recherches sur des sites d'information, 58% sur des blogs et forums, 47% dans les livres, revues et médias. 59% vont consulter un médecin, et beaucoup en consultent même plusieurs. A l'inverse, 56% ignorent les symptômes et tentent de ne plus y penser.

Les personnes redoutant la maladie en l'absence de tout symptôme ont également tendance à fuir les examens. 19% craignent les tests de dépistage du cancer, 14% la mammographie, 11% les IRM et 12% les tests sanguins.