Jamel Leulmi condamné à 30 ans de prison

La cour d'assises de l'Essonne vient de rendre son verdict, un peu plus tard que prévu ; celui-ci était attendu pour le 20 mai, mais la présidente du tribunal l'a repoussé après que Julie Derouette, la victime, a changé son fusil d'épaule et est revenue sur ses déclarations. Cette dernière affirmait il y a quelques jours que c'était en fait Jamel Leulmi lui-même qui avait tenté de l'assassiner lors de son voyage au Maroc, et non un complice ; un élément décisif et qui méritait plus ample réflexion.

Finalement, il semblerait que les juges soient parvenus à démêler le vrai du faux : ils ont en effet condamné Leulmi à 30 ans de réclusion criminelle pour tentative d'assassinat. C'est donc une peine lourde qui a été retenue, comme l'avait demandé l'avocat général. A l'inverse, le célèbre avocat de Leulmi, Me Dupond-Moretti, avait plaidé l'acquittement.

Le coupable a d'ores et déjà exprimé son souhait de faire appel de sa condamnation.