Berlin interdit Airbnb
un service de meilleurtaux.com

Berlin interdit Airbnb

Airbnb interdit à Berlin

Les annonces de logements à louer à Berlin florissaient sur Airbnb et autres sites permettant aux particuliers de proposer la location temporaire de leur habitation à des touristes. On trouvait des appartements de tous les prix et dans tous les quartiers, mais pas sans conséquence pour les Berlinois. La ville a décidé de prendre des mesures draconiennes en interdisant tout simplement les plateformes comme Airbnb.

Quitte à en faire pâtir le tourisme, Berlin a tout bonnement décidé d'interdire Airbnb et les autres sites internet du genre pour stopper la flambée des prix et permettre aux Berlinois de se loger avec moins de difficulté. Désormais, il faudra donc une autorisation des autorités pour louer son bien de courte durée, et les propriétaires ne pourront plus proposer à la location qu'une pièce ou une partie de leur habitation. Sinon, ils risqueront une amende… de 100 000 euros.


Paris, Barcelone et San Francisco ont aussi pris des mesures

Paris est la ville pour laquelle on trouve le plus d'offres sur Airbnb et, depuis avril, elle a mis en place un partenariat avec la plateforme pour que tout internaute louant son bien plus de quatre mois, ce qui est interdit, reçoive un courrier rappelant la réglementation. De son côté Barcelone a également prohibé la location du logement entier et a instauré une taxe aux propriétaires souhaitant louer, et San Francisco a établi un droit d'inscription et une taxe de séjour.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)