Le premier accident mortel à déplorer pour une voiture semi-autonome
un service de meilleurtaux.com

Le premier accident mortel à déplorer pour une voiture semi-autonome

Une voiture semi-autonome Tesla prise dans un accident mortel

En mai dernier, un premier accident mortel impliquant un véhicule semi-autonome Tesla a eu lieu sur les routes de la Floride entre la voiture et une semi-remorque. La NHTSA, l'autorité responsable de la sécurité routière aux Etats-Unis, vient d'ouvrir une enquête.

Que s'est-il passé ? C'est la question que tout le monde se pose en ce début de semaine : une voiture semi-autonome Tesla, une Model S, est passée sous un camion alors que celui-ci, en tournant à gauche, lui barrait la route. Tesla explique que « ni Autopilot ni le conducteur n'ont détecté la manœuvre du poids lourd (...) donc les freins n'ont pas été enclenchés ». C'est le premier accident « après plus de 210 millions de kilomètres d'activation du pilote automatique ».


Ce pilote automatique, Autopilot, permet à la voiture d'effectuer seule des actions comme changer de voie, freiner, accélérer ou encore stationner. La crainte est désormais que cet accident retarde l'arrivée sur le marché des voitures autonomes, bien que les experts s'accordent sur le fait que « la technologie en cours de développement ne sera pas remise en cause ».

Tesla, de son côté, rappelle que le conducteur doit rester à tout moment maître de son véhicule et doit garder les deux mains sur le volant, même lorsque le pilote automatique est enclenché. D'après les déclarations du conducteur du poids lourd, il semblerait que celui de la Model S regardait un film. Il est toutefois possible que la NHTSA décide dans les semaines à venir de rappeler les véhicules concernés. En mars dernier c'est la Google car qui avait dû faire face à son premier accident, heureusement sans victime.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)

Besoin d'un crédit auto ?

500 €

75 000 €