L'ubérisation des radars est en marche !
un service de meilleurtaux.com

L'ubérisation des radars est en marche !

En réponse à la hausse des chiffres concernant la sécurité routière, le ministre Gérard Collomb a récemment décidé de confier la gestion des radars embarqués au secteur privé. Quels changements sont attendus grâce à cette mesure ?

Radars embarqués pour les privés

Soulager les forces de l'ordre

D'après les chiffres, les radars embarqués ne rouleraient que 75 minutes par jour alors que le coût de ces voitures atteindrait les 100.000 euros. C'est pour cela que le ministre a mis en place cette mesure : il s'agit de soulager le travail de la police tout en augmentant le nombre de contrôles routiers.

Une création d'emplois

Le travail est simple ! Conduire les voitures embarquées d'après un itinéraire mais sans savoir quels véhicules ont été flashés. Des appels d'offre ont déjà été lancés en Normandie et les tests sont en cours. Les premiers résultats sont attendus en décembre.

Cela permettra notamment la création de 1 000 emplois en France. La verbalisation sera néanmoins toujours à la charge des policiers et les conducteurs seront payés uniquement au forfait et non au flash. Le ministère attend donc une augmentation de 4,5 millions de flashs grâce à cette initiative.