dépenser moins assurance

Environ 10% du budget d'une famille française de quatre membres sont consacrés chaque année à la couverture d'assurances. L'association CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) estime, quant à elle, que ce budget s'élève à près de 2 800 euros par an. D'après une étude dévoilée en juin 2013 par l'INSEE, en 2012, les produits d'assurance auraient subi une hausse de 9,5%. De quoi réellement se demander s'il n'est pas possible de passer un coup de balai dans les multiples offres d'assurance auxquelles nous souscrivons.

Ces augmentations tiennent principalement dans les domaines de l'habitation et de la santé. En revanche, seule l'assurance auto connaît une certaine stabilité de ses coûts depuis des années. En aucun cas il vous est conseillé de résilier vos contrats d'assurance dans le simple but de dépenser moins. Des accidents peuvent vite arriver, il est donc toujours primordial de se protéger au cas où…

Si la résiliation est à proscrire, il peut être utile de jeter un œil sur vos contrats actuels. Certaines garanties et options superficielles peuvent faire gonfler la note. Lemonde.fr rapporte ainsi un chiffre de l'organisme UFC-Que-choisir qui fait froid dans le dos. L'ensemble des assurances dont il est possible de se passer ou qui se retrouvent en double dans nos souscriptions représentent globalement un marché de 3 milliards d'euros en France, soit, pour chaque français, en moyenne 2,4 contrats d'assurance superficiels.

Il est donc plus que nécessaire de faire le ménage pour réaliser des économies. Certaines de vos assurances peuvent faire figure de gadget. C'est le cas par exemple des protections pour les biens électroménagers. En santé, les offres étendues font souvent violemment gonfler la facture. Les cotisations qui couvrent le cas échéant des dépassements d'honoraires ou même des versements de capitaux symboliques pour des services mal pris en charge peuvent d'elles même satisfaire ces factures la plupart du temps.

Il est important de bien connaître ce pour quoi l'on est assuré afin d'éviter de souscrire à des offres qui ne vont, au final, qu'empiler les couvertures et ne changeront rien en cas d'incident. D'autres assurances comme celles souscrites lors de voyage ou pour couvrir vos moyens de paiements sont souvent parfois également inutiles ! En effet, les services liés à l'ouverture d'un compte ou même les assurances de votre logement suffisent parfois à répondre à ces couvertures.

Cependant, des assurances restent inchangeables et demeurent indispensables. C'est le cas notamment de l'assurance auto, de l'assurance conducteur ou encore de l'assurance habitation dont il est très difficile de s'en passer. S'il n'est pas possible de faire l'impasse sur ces assurances, certaines extensions de garantie peuvent être mises de côté. A vous de juger !