Une assurance obsèques se choisit avec précaution, tant en termes de garanties que de cotisations. Mais il faut aussi y souscrire au bon moment et auprès du bon prestataire. La garantie obsèques est un contrat qui prévoit le versement d'un capital constitué par le souscripteur pour épargner ses proches. Il est nécessaire de comparer les offres, que vous souhaitiez vous orienter vers un assureur ou une société de pompes funèbres, pour limiter les frais liés et bénéficier de la meilleure revalorisation.

À quel âge est-il le plus avantageux de souscrire ?

Les tarifs varient selon l'âge et la situation. Plus on souscrit tard cette assurance obsèques, plus les cotisations mensuelles sont élevées. Le mieux est de pouvoir financer cette assurance pendant une période d'activité, et d'en être débarrassé à la retraite. De fait, plus on y pense tôt, mieux c'est, puisque les cotisations augmentent proportionnellement à l'âge. Il est donc conseillé de s'y intéresser vers la cinquantaine (ou même avant), lorsque l'on exerce une activité professionnelle, et surtout qu'on sait ce que l'on souhaite quant à l'organisation et au budget des funérailles.


Souscription d'un contrat d'assurance obsèques : comment constituer un capital ?

Il existe trois solutions pour constituer le montant du capital que le défunt va laisser à son bénéficiaire désigné :

  • une cotisation unique ou prime unique : ces types de contrats sont les plus simples, vous payez une seule fois le capital versé aux héritiers. C'est la solution qui permet d'obtenir un capital obsèques à moindre coût ;
  • une cotisation mensuelle que l'on nomme également versement temporaire. Vous définissez avec votre assureur ou l'entreprise de pompes funèbres le montant des mensualités et la durée de versement selon le capital souscrit et votre budget ;
  • une cotisation viagère : cette fois, vous effectuez des versements réguliers jusqu'à votre décès. Cette solution est préconisée si vous souhaitez constituer un capital décès après 75 ans.

Comparer les contrats de prévoyance obsèques

Il faut donc comparer les tarifs à l'aide de notre outil de comparaison en ligne, et choisir la somme désirée pour couvrir vos obsèques. Vous pouvez faire établir des devis aux sociétés de pompes funèbres afin de définir le montant nécessaire à vos funérailles.

Comparez le prix d'assurances obsèques pour trouver la prévoyance capable de vous offrir les meilleures conditions pour cotiser sans payer des frais trop lourds. Car, selon le contrat souscrit, différents frais de gestion peuvent être appliqués. Vous devez également étudier la revalorisation de votre contrat de prévoyance. Si vous faites une demande de devis pour des prestations funéraires pour votre contrat obsèques afin de déterminer le capital prévu, n'oubliez pas que plus vous souscrivez jeune, plus le coût des obsèques est susceptible d'évoluer jusqu'au décès de l'assuré (sauf décès accidentel prématuré).

Aujourd'hui, le coût moyen des frais funéraires est de 3 800 € à 4 300 € selon le mode de sépulture (inhumation ou crémation). C'est très onéreux et le prix va évoluer au fil des années.


De ce fait, vous devez étudier la revalorisation de votre contrat. La revalorisation du capital permet de l'adapter au montant réel des frais d'obsèques le moment venu.

Un comparatif des contrats obsèques est gratuit et sans engagement. Le comparateur d'assurances est une simple formalité qui vous permet d'économiser tout en vous assurant de soulager financièrement et émotionnellement vos proches avec un capital décès adapté à la dépense engendrée.

Prenez le temps de bien comparer, également, le délai de carence éventuel, les exclusions, etc., avant de souscrire un contrat d'assurance obsèques.

Vers quels organismes se tourner ?

Toutes les compagnies d'assurances, bancassurances, courtiers et assureurs indépendants peuvent proposer un contrat de prévoyance obsèques. Aussi, les services funéraires peuvent proposer ce type de contrat. Nous vous conseillons de comparer directement toutes les offres disponibles sur le marché, selon un profil et des critères précis.

Chez un opérateur funéraire, mais aussi dans certaines compagnies d'assurances, vous pouvez être amené également à signer un contrat de volontés. Cela permet, au delà de la cotisation pour obtenir un capital garanti au moment de votre décès, de mettre noir sur blanc vos dernières volontés.

De cette manière, non seulement vous soulagez vos héritiers financièrement, mais vous ne leur imposez pas l'organisation des obsèques. C'est vous qui déterminez la nature du cercueil, le choix entre inhumation ou crémation, les musiques, les textes, etc. Vos proches peuvent alors se concentrer uniquement sur leur deuil.


Comment utiliser cette assurance en cas de décès ?

Dans le cadre des contrats de prestations obsèques, une clause les oblige à les utiliser uniquement pour les obsèques et à régler pour couvrir les frais suivants :

  • organisation des funérailles ;
  • frais administratifs et juridiques ;
  • assistance-rapatriement du corps ;
  • soins de conservation ;
  • chambre funéraire ;
  • mise en bière ;
  • transport de corps ;
  • crémation ou enterrement au cimetière ;
  • urne ;
  • cercueil.

Pour plutôt léguer un capital qui aidera les proches financièrement après et en dehors des obsèques, il faut se tourner vers l'assurance décès. Un contrat d'assurance-vie peut également être étudié pour assurer la sérénité de vos héritiers désignés et faire de ce moment douloureux une période qui ne sera pas impactée par une prise en charge financière lourde.