Segway, hoverboard... Quelle assurance pour les nouveaux moyens de transport électriques ?
un service de meilleurtaux.com

Segway, hoverboard... Quelle assurance pour les nouveaux moyens de transport électriques ?

Gyropode, segway, monowheel, vélo électrique, hoverboard… autant de mots qui désignent des engins électriques parfois identiques et qui, depuis quelques années, font l’objet d’un essor tout particulier. Ils sont une alternative aux transports en commun bondés et aux polluantes voitures pour aller travailler sans se fatiguer, mais ces bolides doivent respecter la réglementation en vigueur.

Assurance nouveaux véhicules électriques

Un nouvel acronyme a récemment vu le jour pour désigner tous ces engins : NVEI, pour Nouveau Véhicule Electrique Individuel. Etant relativement coûteux il n'est pas encore habituel de les voir apparaître au coin de la rue mais ils font fureur lors des visites touristiques et séduisent de plus en plus de salariés pour leurs petits trajets urbains.

Typologie des véhicules électriques individuels

Gyropodes, hoverboard, segway… tous ces termes nouveaux ont de quoi déstabiliser, sans compter qu'ils désignent parfois la même chose et que les définitions divergent. Il existe tout simplement de plus en plus de ces véhicules électriques destinés au déplacement urbain et dont l'autonomie varie entre 1 et 70 km selon le modèle

Gyropode (Segway est le nom d'une marque de constructeur)

Doté de deux roues, d'un manche et d'un guidon, il s'agit du modèle de NVEI le plus connu.

Mini gyropode (aussi appelé hoverboard, hovertrax…)

Comme son nom l'indique il s'agit d'un « mini-gyropode » composé des deux roues mais qui n'a ni manche ni guidon, et qui se dirige en déportant son poids sur l'avant.

Monocycle électrique (ou encore appelé monowheel, solowheel, airwheel, gyroroue…)

C'est le même système que le mini-gyropode mais… avec une seule roue, et de chaque côté se trouve une sorte de pédale où poser le pied.

Rollers électriques (RocketSkates…)

les rollers électriques s'accrochent facilement à vos chaussures de tous les jours. Téléchargez l'application, réglez la vitesse et hop, c'est parti.

Trottinette électrique

Comme son nom l'indique, la trottinette de notre enfance s'est dotée d'un moteur électrique et n'a plus rien d'un jouet.

Vélo électrique

Dans un style plus classique on trouve bien sûr le vélo électrique qui, quand il n'a plus de batterie, peut toujours être utilisé comme un vélo normal.


Où puis-je rouler ?

Les gyropodes et autres NVEI sont interdits sur la route, contrairement aux trottinettes électriques roulant à plus de 6 km/h qui, elles, n'ont justement pas le droit de se trouver sur le trottoir.

Les NVEI doivent donc rouler sur le trottoir et respecter le Code de la route piéton à condition de ne pas dépasser les 6 km/h. La vitesse est cependant souvent réglable via un limiteur de vitesse. Dans le cas contraire, les véhicules seront tolérés sur les pistes cyclables, mais la législation française est encore floue sur le sujet et manque de précision. Une chose est sûre votre engin devra être homologué et conforme aux normes européennes, autrement, il vous sera tout bonnement interdit de l'utiliser sur la voie publique. Le vendeur doit vous en informer et vous procurer un certificat de conformité

Il est toutefois possible qu'une municipalité ait décidé d'interdire tous véhicules électriques comme les trottinettes, les vélos ou les gyropodes dans certains lieux publics. Il vous appartient donc de vérifier si c'est le cas dans votre ville ou dans le parc à côté de chez vous.

Dois-je m'assurer ?

Une fois encore tout est une question de vitesse. Si votre véhicule électrique ne dépasse pas les 6 km/h alors la responsabilité civile sera le plus souvent couverte par votre multirisque habitation. Dans le cas contraire, vous devrez souscrire un contrat indépendant auprès de votre assureur. Celui-ci vous proposera la plupart du temps un contrat moto qui vous coûtera quelques dizaines d'euros par an selon le gyropode et variera selon les garanties souscrites (vol, incendie… ou simple responsabilité civile) et les assureurs, ce pour quoi il est important de comparer les différents tarifs.

Se démarquent toutefois deux exceptions :

  • Les vélos électriques (VAE, vélo à assistance électrique) sont considérés comme des vélos classiques. À ce titre votre assurance multirisque habitation couvrira dans tous les cas votre responsabilité civile et les dommages corporels ainsi que, parfois, selon votre contrat, le vol du vélo.


  • Les trottinettes électriques : les choses sont un petit peu plus compliquées puisque la trottinette électrique est considérée comme un engin à moteur par le Code des assurances. Consultez notre guide dédié pour en savoir plus.

Quel équipement ?

Casque, protections, coudières et genouillères ne sont pas obligatoires mais fortement recommandés par les constructeurs car la chute peut faire très mal.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (486 avis clients sur Avis-Vérifiés)