René Joly

René Joly, un ancien malade du cancer vivant à Avignon, a décidé de se lancer dans l'assurance. Sa force, il la tient directement de sa maladie. « Quand on est malade, il est impossible d'obtenir un prêt d'une banque. Une fois guéri, la suspicion demeure. Quand on a eu un cancer, on est marqué au fer rouge », a-t-il affirmé. En effet, une affection longue durée (ADL) est inscrite à vie dans votre dossier de Sécurité sociale.

Ainsi, en juin 2012, René Joly fonde Aider à vivre avec (Avac), un fonds à destination des malades et ex-malades. Des grandes marques telles que Danone, Roatry de Vaucluse ou Matmut ont financé l'assureur. Deux grands objectifs ont motivé le projet : l'aide d'urgence et la garantie pour les prêts bancaires. L'Avac gère notamment les dossiers de réassurance des malades et garantie les emprunts bancaires.

Il existe également une formule « garantie maladie redoutée » : pour 24€ par an, les assurés reçoivent un chèque de 10 000€ en cas de maladie grave (cancer, crise cardiaque, AVC…). Une façon de gérer l'imprévu qui intéresse même les entreprises puisque certains CE pourrait en faire bénéficier leurs ressortissants.