La première mutuelle santé... au sens strict du terme
un service de meilleurtaux.com

La première mutuelle santé... au sens strict du terme

Malakoff Médéric et La Mutuelle Générale négocient

La Mutuelle Générale et le groupe de protection sociale complémentaire Malakoff Médéric ont annoncé ce mercredi être en négociations exclusives pour former la première société de groupe d'assurance santé et prévoyance non lucrative, donc la première « mutuelle » santé, qui sera sous la forme d'une Sgam, et devrait voir le jour pendant les fêtes de fin d'année.

Mutuelle et complémentaire, quelle différence ?

En effet, le mot « mutuelle » pour désigner sa complémentaire santé est un abus de langage assez courant puisqu'une mutuelle, comme son nom l'indique, est un groupe. C'est en fait une société à but non lucratif qui repose sur la solidarité entre ses membres pour rembourser leurs frais de santé. Elle est régie par le code de la Mutualité.


La complémentaire ou assurance santé, qui elle dépend du code des assurances, est un produit proposé par une compagnie d'assurance privée, qui elle, a pour but de faire des bénéfices pour les actionnaires.

Pourquoi un tel projet ?

Cela s'explique en grande partie par l'Accord National Interprofessionnel (ANI), qui impose la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés à partir de 2016 et refaçonne totalement le monde de l'assurance, en donnant naissance à des sur-complémentaires, à des complémentaires santé collectives. La Sgam permettra alors de mieux répondre aux nouveaux besoins de partenariats qui en découlent. Le groupe Humanis était aussi en lice pour ce partenariat mais n'a pas été retenu par la Mutuelle Générale.

A quoi faut-il s'attendre ?

Même si l'association du géant du collectif (troisième mutuelle française avec plus d'un million d'assurés) et de celui de l'individuel (retraite et complémentaire santé : 3,3 milliards de chiffre d'affaires) sera la première entreprise dont le but premier ne sera pas le profit, Malakoff Médéric affirme déjà que « Sur la base des données 2013, cet ensemble représenterait un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'euros, dont 2,4 milliards en santé ».
Le mariage sera moderne car les deux entités garderont leurs noms respectifs, et fera de ce nouveau-né l'un des leaders de l'assurance de personnes. La Banque Postale, selon certaines rumeurs, pourrait rejoindre ce partenariat prochainement.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)