un service de meilleurtaux.com

La MAE lance la première assurance harcèlement scolaire

MAE et harcèlement scolaire

Au cours des dernières années, une prise de conscience à eu lieu dans les écoles sur le harcèlement scolaire.Après la mise en place en février dernier d'un plan de lutte contre le harcèlement scolaire par la ministère de l'Education nationale, c'est une assurance qui va être lancée pour la rentrée prochaine afin d'accompagner gratuitement les élèves.

Une évolution des mentalités

En France, ce sont plus de 700 000 élèves qui sont touchés par le harcèlement scolaire en 2015. Un chiffre conséquent qui témoigne d'un sujet moins tabou qu'autrefois, et que le gouvernement prend davantage au sérieux avec la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem.

Dans le même esprit, le groupe d'assurance scolaire MAE, fort de ses 8 millions de jeunes assurés, va installer une couverture gratuite destinée à endosser les frais liés au harcèlement à l'école pour la prochaine rentrée. Alertée depuis plusieurs mois par des parents qui souhaitent savoir comment réagir face à ce problème, la mutuelle voit en cette assurance une innovation. Edgard Mathias, Président de la MAE, précise : "Une mutuelle comme la notre doit fournir des armes aux parents pour affronter ce problème".

Que prend en charge une telle assurance ?

Cette couverture instaurera un système de suivi de l'enfant, à partir du moment où l'élève aura prévenu la MAE qu'il est victime de harcèlement. Ainsi, un enfant ayant fait l'objet de harcèlement physique ou verbal, se verra prendre en charge par l'assurance un total de 5 séances de visites chez le psychologue. Une protection qui représente une économie de 200 euros sur les consultations pour les parents de l'élève. Enfin, une solution au cyber-harcèlement avec assistance téléphonique destinée au parents sera mise en place, afin de supprimer tout fichier à caractère dégradant présent sur Internet.