Dette italienne

Les bourses, qui s'attendaient à cette dégradation depuis longtemps, ont plutôt bien réagit. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,5%, à Londres  2% et à Francfort 2,9%.

Les compagnies d'assurances n'ont pas passés une fin de journée si agréable, Axa perdant 2,48%, CNP Assurance 1,95% et la Société Générale 3,1%. Le plus gros replie est celui de BNP Paribas avec 6,5%.

Pour rappel, les établissements financiers français sont plus exposés à la dette italienne qu'à celle de la Grèce.

Selon Philippe Crevel les titres italiens « représentent le 3e poste pour Axa, Allianz et Generali après les titres français et allemands ».

L'exposition d'Axa est de 5,3Mds soit environ 4% du fond général à l'été 2011. L'exposition brute de CNP Assurances représente elle 14,859Mds d'euros soit 571M d'euros à la même époque de l'année. BNP Paribas détient, selon Les Echos, 21 Mds d'euros de cette dette italienne.