Dette souveraine italienne

La dégradation de la note souveraine de la dette italienne fait d'autres victimes. L'agence de notation Moody's a procédé à un nouvel examen de toutes les prévisions susceptibles d'être concernées par une nouvelle fluctuation de la note italienne. Un examen qui concerne principalement les banques et assureurs.

L'agence d'évaluation a donc annoncé qu'elle confirmait les notes des deux groupements financiers Generali et Allianz, mais qu'elle abaissait la perspective des deux entités de stable à négative. Elle invoque comme raison l'exposition des deux groupes à la fois par leurs investissements, mais aussi par leur forte présence en Italie.

Moody's ajoute pour finir que si la note de la dette souveraine italienne venait encore à se dégrader, les notations des assureurs seraient elles aussi abaissées.